Sénégal: Deux milliards de francs CFA de l'Etat pour l'achat de pirogues en fibre de verre, dès décembre

Mbour — La Délégation à l'entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (DER/FJ) va décaisser 2 milliards de francs CFA en décembre prochain pour l'achat de pirogues en fibre de verre destinées aux pêcheurs sénégalais, a annoncé son patron, Pape Amadou Sarr, samedi, à Mbour (ouest).

"On a une enveloppe de 2 milliards de francs CFA destinée à l'achat de pirogues en fibre de verre. Les fonds seront disponibles dès le 1er décembre 2020", a assuré M. Sarr lors du lancement d'un programme national de renouvellement du parc piroguier.

"La balle est dans le camp du directeur général de la Société des infrastructures de réparation navale", a-t-il ajouté en présence de ce dernier, qui a remis des pirogues en fibre de verre à des pêcheurs mbourois.

Le gouvernement recommande aux pêcheurs l'achat des pirogues en fibre de verre, plus que aptes à la navigation que les pirogues de fabrication artisanale utilisées au Sénégal.

Pape Amadou Sarr déclare qu"'une enveloppe de 100 milliards de francs CFA (... ) sera disponible à partir de 1er janvier 2021" pour le soutien aux initiatives économiques des jeunes et des femmes.

"Nous allons faire de la discrimination positive pour Mbour, Joal-Fadiouth, Cayar (ouest), Saint-Louis (nord) et Kédougou (sud-est)", a-t-il dit, ajoutant que ces zones sont les principaux points de départ des migrants sénégalais cherchant par tous les moyens à entrer en Europe pour y travailler.

M. Sarr dit avoir reçu du président de la République la consigne de trouver "des solutions urgentes" à l'émigration clandestine, par la création d'emplois et le soutien des initiatives économiques des jeunes et des femmes, avec la collaboration du ministre chargé de la Formation professionnelle.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.