Madagascar: Education nationale - Manifestation d'enseignants sortants de l'ENS

Des sortants des écoles normales supérieures (ENS) ont manifesté à Mahamasina, devant le bâtiment de la direction des Ressources humaines (DRH) du ministère de l'Éducation nationale, vendredi. Ils se sentent désappointer.

Près d'un an après la sortie de leurs noms, dans la liste des enseignants à recruter pour la sixième vague de recrutement, ils se trouvent encore sans poste, sans décision d'affectation et sans contrat de travail. Ils réclament la sortie de leur décision et de leur contrat de travail, le plus vite possible. « Nous sommes près de six cent à être inscrits dans la liste des enseignants inscrits dans la sixième vague du recrutement.

Près de la moitié ont obtenu leur contrat et ont déjà rejoint leur poste. Pas nous. Alors que les postes budgétaires ont été déjà validés, et l'année scolaire a déjà commencé », lance Nianjason Ramangalahy, un sortant de l'ENS de l'université de Toliara. Ils devraient enseigner dans les lycées et dans les collèges d'enseignement général (CEG). Cette liste est sortie au mois de janvier.

Le ministère de l'Éducation nationale avait promis que les sortants des ENS seront recrutés d'office dans les établissements scolaires publics, « pour rehausser le niveau de l'enseignement, à Madagascar ».

A La Une: Education

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.