Kenya: L'élite kenyane cherche un deuxième pays où vivre

30 Novembre 2020
communiqué de presse

Londres — En Afrique, le niveau de vie est en hausse, notamment dans des pays comme le Kenya, où le nombre de personnes fortunées a considérablement augmenté au cours de la dernière décennie. Nombreux sont ceux qui investissent alors dans un deuxième passeport, à la fois pour favoriser leurs activités commerciales avec des entités puissantes comme les États-Unis et l'Europe, mais également afin d'élargir leur choix de lieux de vacances ou avoir une « seconde maison ».

La citoyenneté par investissement (CBI) est l'un des processus permettant d'obtenir un deuxième passeport. Micha Emmett, PDG de CS Global Partners, une société de marketing et conseil juridique aux gouvernements basée à Londres, explique : « Le processus CBI est depuis longtemps considéré comme une option par les Africains fortunés. Les visas, difficiles à obtenir et dans des délais relativement longs, font de tout voyage un défi pour la plupart des détenteurs de passeports africains. En obtenant la double citoyenneté, vous êtes en mesure de diversifier vos options et d'avoir un accès plus facile au reste du monde. »

Il existe des programmes de CBI dans le monde entier, mais les deux qui, récemment, ont gagné en popularité en Afrique sont celui des îles des Caraïbes de la Fédération de Saint-Kitts-et-Nevis et celui du Commonwealth de la Dominique. « Les Caraïbes offrent un mode de vie luxueux combiné à l'accessibilité qui plaît à de nombreux entrepreneurs, propriétaires d'entreprise et à ceux qui sont à la recherche d'une vie meilleure pour leur famille. Ce qui était peut-être considéré comme un moyen non conventionnel d'obtenir un deuxième passeport est désormais très recherché », a ajouté M. Emmett.

Pour mener efficacement ses activités commerciales dans le monde entier, l'entrepreneur doit souvent voyager. L'inaccessibilité due à la pandémie a constitué des obstacles pour de nombreuses personnes mais elle n'a pas à être un facteur limitatif. Ceux qui ont obtenu la double citoyenneté continueront d'avoir le dessus sur ceux qui n'ont qu'une nationalité. Les citoyens de la Dominique, par exemple, sont autorisés à voyager sans visa dans 140 pays, y compris de nombreuses parties des Amériques, de l'Europe et de l'Asie.

Devenant rapidement un symbole du statut parmi les riches Kenyans, les programmes du CBI sont plus accessibles à la classe moyenne que certains ne le pensent peut-être. Une économie en difficulté, des statistiques sur la criminalité élevée et l'instabilité politique dans certaines parties de la région font du plan B une option attrayante.

Le monde a changé et la seule certitude est l'incertitude. Personne ne peut se permettre de ne pas avoir de plan de secours, que ce soit pour des raisons professionnelles, de loisirs ou familiales.

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.