Madagascar: Trafic d'animaux protégés - Un réseau de braconniers de tortues pris en flagrant délit

Des tortues marines

Ce résultat a été obtenu grâce à la vigilance des villageois qui sont déjà conscients de l'importance de ces animaux qui font la particularité de leur région.

Douzze (12) jeunes gens dont six de sexe féminin ont été arrêtés par la gendarmerie d'Ejeda, dans le district d'Ampanihy-Ouest, le 26 novembre dernier. Ils ont été surpris en possession de 36 tortues qu'ils ont cachées dans un enclos dans le fokontany d'Ankitikitiky, commune rurale Itampolo. Ces individus sont des habitants du fokontany Beahitse dans la commune rurale d'Ejeda. Les agissements suspects des six jeunes filles ont attiré l'attention des villageois qui les ont tout de suite signalés aux responsables du comité de sécurité villageoise ou « Dinabe ». Interpellées par les membres du comité de sécurité, elles ont avoué qu'elles faisaient du trafic de tortues vivantes.

Longuement interrogées par les enquêteurs, elles ont fini par indiquer l'origine de leurs marchandises, un endroit appelé Vombao, fokontany Ankitikitiky, commune rurale Itampolo. Ayant accepté de coopérer, elles ont alors amené des responsables du « Dinabe » accompagnés par des agents de l'association de la protection de l'environnement oeuvrant dans la localité, Madagascar National Park (MNP) à cet endroit où 36 tortues ont été découvertes.

Leurs six complices y ont également été surpris. Arrêtés, les 12 suspects ont été transportés au poste fixe de la gendarmerie de Beahitse, à Ejeda pour la continuité de l'enquête, le 27 novembre. Une de ces tortues a péri durant leur transport. Elle a été enterrée en présence des représentants des autorités d'Ejeda pour respecter les procédures en vigueur. Ce qui est étonnant dans cette affaire est d'entendre que certains de ces présumés braconniers sont des mineurs.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.