Sénégal: Déthie Fall, députe de Rewmi, à l'Assemblee nationale vendredi dernier - «La vision de Macky doit quitter Diamniadio pour rallier le bassin de l'anambé»

30 Novembre 2020

Désormais, la vision de Macky doit quitter Diamniadio pour rallier le bassin de l'Anambé. Ces propos sont du député de Rewmi Déthié Fall. Il s'exprimait le vendredi 27 novembre, lors du vote à l'Assemblée nationale du budget du ministère de l'Agriculture et de l'équipement rural.

« La vision de Macky doit quitter Diamniadio pour rejoindre la vallée du fleuve Sénégal, les terres de l'Anambé où il y a des hectares qui peuvent être utilisés. Les dix dernières années, vous pouvez vérifier les chiffres, à part cette année, vous avez les factures céréalières qui sont comprises entre 200 et 300 milliards concernant les importations. Si vous traduisez cela en chiffre d'affaires, on peut réserver les 30 à 40% comme masse salariale, ce qui équivaut à 90 milliards», avait-il relevé devant les députés qui étaient en marathon budgétaire.

Toujours, selon le parlementaire de Rewmi, si on prenait un jeune et qu'on lui aurait alloué 3 millions de salaire annuel, l'équivalent de 250 mille FCFA par mois, on aurait aujourd'hui sorti 30 000 Sénégalais du chômage. « On est en train de sortir des devises alors qu'on a la possibilité de les utiliser à l'intérieur pour régler le problème du chômage et de la souveraineté alimentaire », avait-il soutenu.

Selon lui, cette facture est beaucoup plus élevée que le budget alloué à la jeunesse, à l'élevage ou au développement industriel. «Comment peut-on comprendre, après 60 ans d'indépendance, que 60% de nos compatriotes restent encore au niveau 1 du classement des besoins de Maslow. Ils ont aujourd'hui des préoccupations de ventre. On est dans une courbe qui maintient la pauvreté et les données de la Banque mondiale peuvent l'attester », s'était-il interrogé. Et d'ajouter : «Malheureusement, on est encore là à gérer des intrants, des distributions de terres entre riches et gouvernants. Et les paysans qui sont au Sénégal ont besoin d'intrants mais ne les voient pas ».

Cette sortie du député Déthié Fall lui a valu hier, dimanche, la sanction d'Idrissa Seck, le nouvel allié de Macky Sall, qui l'a limogé de son poste de numéro 2 de Rewmi. Reste maintenant à savoir quelle sera la réaction du député qui était depuis son entrée à l'- hémicycle, l'une des voix les plus audibles de l'opposition parlementaire.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.