Burkina Faso: Le secrétaire général du Synatic menacé de mort, selon son syndicat

30 Novembre 2020

«Dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 novembre 2020 un individu mal intentionné a « tagué » le portail du domicile du Secrétaire général du Syndicat Autonome des Travailleurs de l'Information et de la Culture (SYNATIC), Siriki Dramé. Dans un français approximatif mais explicite pour nous, il a laissé le message suivant : « je viendra se soir pour vous tue ». Les Forces de sécurité (Police, Gendarmerie) ont déjà été saisies de la situation.

Tout en prenant l'opinion publique à témoin, l'Association des journalistes du Burkina (AJB) et le SYNATIC condamnent avec la dernière énergie ces méthodes d'encagoulés, lâches et traitres. Nous les mettons en garde contre toute tentative d'attentat contre la vie du Secrétaire général du SYNATIC et sa famille.

Nous invitons instamment les autorités à assurer pleinement leur devoir de sécurisation des populations.

Nous appelons l'ensemble des défenseurs des droits humains, de la liberté d'expression et de la presse, les burkinabè à se mobiliser pour dissuader ce genre d'individus mal intentionnés et qui jouent à faire peur aux démocrates sincères et patriotes du Burkina Faso.

Nous restons déterminés et mobilisés et nous nous réservons le droit d'entreprendre toute initiative pour barrer la route à des individus de cette nature, mal inspirés et aux méthodes peu scrupuleuses.»

Ouagadougou, le 28 novembre 2020

Pour le SYNATIC,

Le Secrétaire Général Adjoint

Aboubakar SANFO

Pour l'AJB,

Le Président

Guézouma SANOGO

Voir le fil de discussion

commentaires de blog propulsé par DISQUS retour vers le haut

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.