Sénégal: Décès de l'ancien international sénégalais - Pape Bouba Diop perd son dernier match

30 Novembre 2020

Le football sénégalais est depuis hier, dimanche 29 novembre, en deuil avec le rappel à Dieu de Pape Bouba Diop. Alité depuis plusieurs mois à Lens en France où il s'était installé à la fin de sa carrière, l'ancien international sénégalais est décédé, à l'âge de 42 ans. Le milieu de terrain des Lions de la Génération 2002 avait inscrit son nom dans le l'histoire du football sénégalais en marquant le premier but de la Coupe du Monde 2002 à Séoul et consacrant la victoire du Sénégal face à la France.

L e football sénégalais a vécu une journée de tristesse avec l'annonce du décès de Pape Bouba Diop. L'ancien international de football sénégalais a perdu hier, dimanche 29 novembre, son combat contre une longue maladie qui l'a retenue depuis deux ans à Lens où il s'est installé à la fin de sa carrière de footballeur.

Après ses débuts dans sa ville natale de Rufisque, Pape Bouba Diop a fait ses armes au Jaraaf au milieu des années 90 et prend part aux différentes campagnes de l'équipe nationale du Sénégal en Afrique. En compagnie de Henry Camara, son partenaire de club et plus tard un de ses complices en sélection nationale, Pape Bouba Diop, avait réussi à marqué son empreinte le football sénégalais lors de la première participation du Sénégal en Coupe du monde. Il deviendra au Mondial de 2002, le premier et meilleur buteur de l'histoire du Sénégal en coupe du monde. Il avait lancé cette belle épopée des Lions en marquant le but de la victoire contre l'équipe de France, championne du monde en titre lors du match d'ouverture du Mondial-2002 à Séoul.

Son but contre les Bleus en 2002 restera d'ailleurs gravé dans la mémoire collective du peuple sénégalais. On peut se rappeler ce centre venu de la gauche d'ElHadji Diouf, repris dans les cages vides de Fabien Barthez en deux temps du pied gauche par Pape Bouba Diop. Mais aussi de la danse du joueur sénégalais au poteau de corner. Ce but reste également l'un des grands faits d'armes de cette talentueuse génération où l'on retrouvait El Hadji Diouf, Khalilou Fadiga, Salif Diao, Amdy Faye, Aliou Cissé, Omar Daf, Pape Malick Diop entre autres. Cette sélection sénégalaise, coachée par feu Bruno Metsu avait fait sensation en atteignant les quarts de finale du Mondial asiatique où elle avait été battue par la Turquie (1-0). Pape Bouba Diop avait par la suite relancé sa carrière dans près d'une dizaine de clubs européens entre la Suisse, la France, l'Angleterre et la Grèce.

Après ses débuts professionnels en Suisse (Vevey, Neuchâtel Xamax, Grasshopper Zürich), à Lens entre 2001 et 2004, en Angleterre (Fulham, Portsmouth, West Ham, Birmingham) et en Grèce (AEK Athènes), Pape Bouba Diop avait porté à 63 reprises le maillot national du Sénégal pour 11 buts marqués. A son palmarès figure également une coupe d'Angleterre, remportée en 2008 avec Portsmouth, et une coupe de Grèce, trois ans plus tard, quand il évoluait à Athènes.

Dans un tweet le président sénégalais Macky Sall a rendu hommage au joueur : «Le décès de Papa Bouba Diop est une grande perte pour le Sénégal. Je rends hommage à un bon footballeur, respecté de tous pour sa courtoisie et son talent, nous rappelant fièrement l'épopée des Lions en 2002. Je présente mes condoléances émues à sa famille et au monde du football», indique-t-il à la suite de la réaction de nombreuses personnalités du sport et du football sénégalais. En cette douloureuse occasion Sud communication s'associe à cette douleur et présente ses condoléances au monde sportif sénégalais et à la famille éplorée.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.