Afrique: FOTRAC/KYE OSSI - Mathias Otounga Ossibadjouo prend part à la 11è édition

30 Novembre 2020

Le Ministre gabonais en charge de la Décentralisation de la Cohésion et du Développement des Territoires, Mathias Otounga Ossibadjouo a pris part le 28 novembre dernier à la 11e édition de la Foire Transfrontalière Annuelle d'Afrique Centrale (FOTRAC) qui se tient à Kyé- Ossi au Cameroun, du 24 novembre au 5 décembre 2020.

Placée sous le thème « Concrétiser le processus de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine (ZLECAF) après Covid-19, pour le développement socioéconomique intégré de l'Afrique », cette cérémonie a été présidée par le Gouverneur de la région de l'Est, Monsieur Grégoire Mvong, représentant le ministre du Commerce du Cameroun.

La 11e édition de la FOTRAC s'est ouverte en présence des hautes personnalités des pays et institutions de la sous-région notamment le Gabon, le Cameroun, et la Guinée-Équatoriale. La Zlecaf qui est un projet de création d'un espace d'échange économique commun devant être dépourvu de contraintes douanières, vise le renforcement de l'intégration économique du continent dans le but de prioriser le commerce intra-africain en général.

Rappelons que le chef de l'Etat S.E. Ali Bongo Ondimba pour qui l'intégration africaine demeure une priorité, avait instruit au sortir des conférences Africa 21, tenue à Yaoundé ainsi qu'à la suite du sommet des chefs d'Etat la CEMAC de 2016, de tout mettre en œuvre afin de rendre effectives les décisions prises.

Ces décisions ont pour objectif de lancer le projet de développement des trois frontières dont l'ambition est d'établir une zone de coprospérité dans les territoires de nos frontières communes. Cela, en vue de favoriser une plus grande intégration sous régionale, créatrice d'emplois.

Notons que plusieurs activités prévues pour cette 11e édition notamment les formations, les conférences débat, expositions et des visites de stands.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.