Congo-Brazzaville: Festival « Boya kobina » - Deux formations prévues dans le cadre de la 6e édition

En marge des activités programmées à l'occasion de la 6e du festival de danse « Boya kobina », un appel à candidature a été lancé à l'endroit des danseurs et chorégraphes, afin de bénéficier d'une formation gratuite qui se déroulera du 5 au 10 décembre à l'Institut français du Congo (IFC), partenaire dudit événement.

Les danseurs et chorégraphes désireux de bénéficier d'une formation de danses organisées, en perspective de la 6e édition du festival « Boya Kobina », peuvent envoyer leurs noms, prénoms, adresses mail, contacts téléphoniques, ainsi qu'une courte biographie de cinq lignes avant le 4 décembre. « Les inscriptions sont à faire parvenir à l'adresse mail : espacebaningart@gmail.com. Hâtez-vous, car les places sont limitées », souligne le commuuniqué des organisateurs.

Rencontres d'artistes, de techniciens et d'administrateurs du spectacle vivant, « Boya Kobina » se veut avant tout un temps de partage, d'échange et de réflexion autour des thématiques liées à la danse et aux mouvements artistiques.

Pour cette année, deux formations seront proposées aux participants. Le premier atelier de formation se tiendra du 5 au 7 décembre et sera centré autour de la thématique « Ecrire, présenter et défendre son projet artistique auprès de partenaires potentiels ». Il sera animé par Lamia Zanna, chargée de missions auprès de la direction des ateliers Medicis, et de Tina Hollard, chargée de production et coordonnatrice des festivals « Sens interdits » et « Boya kobina » , en partenariat avec l'équipe du festival marseillais « Les rencontres à l'échelle ».

Le second atelier animé par Delavallet Bidiefono, chorégraphe et directeur du festival Boya Kobina, se déroulera les 8, 9 et 10 décembre, autour du thème « Nouveaux horizons ». Dans ce contexte de Covid-19, il sera question de se projeter sur comment se réapproprier son corps, comment interagir avec celui de l'autre, comment réinventer de nouveaux langages, de nouveaux dialogues de corps ?

Notons que depuis 2007, le festival « Boya Kobina », portes ouvertes de la musique et de la danse contemporaine, est initié par la compagnie Baninga en partenariat avec d'autres espaces culturels et associations de Brazzaville tels l'IFC, l'espace Tiné et l'espace Marico.

Spectacles, concerts, master-class, performances, ateliers et projections seront au menu de la 6e édition de ce rendez-vous qui se déroulera du 8 au 12 décembre prochain.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.