Cote d'Ivoire: Impact du changement climatique - Le Projet CLIMSUCAF explore la filière sucrière en Côte d'Ivoire

30 Novembre 2020

Les besoins du marché ivoirien en matière de sucre deviennent de plus importants du fait des changements des habitudes de la population. Pourtant la production locale est bien en dessous de la consommation, selon une étude menée par des chercheurs.

Pour soutenir les efforts menés par les industriels qui manifestant déjà "un intérêt pour des solutions novatrices", un projet Climsucaf (Services climatiques et météorologiques pour la production et l'exploitation de la canne à sucre en Afrique) a été mis sur pied dès 2019.

Des recherches relatives à l'impact du changement climatique sur la culture de la canne à sucre ont été menées à travers ce projet porté par un consortium d'institutions locales et internationales.

Lors des travaux, les chercheurs ont réfléchi sur la synergie des facteurs essentiels pour une production optimisée des plans de canne à sucre. L'étude a pris en compte les changements atmosphériques, notamment dans la zone de Ferkessédougou.

Intéressés par la météo, les experts ont également visité la Sodexam en vue de s'informer des informations météorologiques adéquates focalisées sur le secteur concerné.

Des doctorants et des chercheurs ayant pris part aux études sont issus, entre autres, des institutions telles : l'Agence française de développement (Afd), de l'Institut de géographie tropicale (Igt), de l'Ong Asdera, de l'Ufr environnement Daloa, l'Institut de recherche pour le développement (Ird), du Centre universitaire de recherche en télédétection (Curat) et les Instituts Lpsss et Wascal.

Il faut signaler que des activités de vulgarisation des résultats de recherche sont prévues dans un délai assez court afin d'amener les populations à s'approprier ces solutions innovatrices pour une meilleure profitabilité de leurs exploitations agricoles.

Les études révèlent que la production des entreprises Sucaf CI et Sodesucre en Côte d'Ivoire ont atteint "223 000 tonnes pour une demande du marché local bien supérieure".

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.