Tunisie: Coronavirus-La zone euro pourrait nécessiter plus de soutien budgétaire et monétaire-FMI

Bruxelles — Les gouvernements de la zone euro et la Banque centrale européenne pourraient devoir fournir un soutien budgétaire et monétaire plus important que prévu initialement en raison des effets de la deuxième vague de la pandémie de COVID-19, a déclaré lundi le Fonds monétaire international.

La valeur total du soutien budgétaire et monétaire apportée, les milliards d'euros d'accès aux prêts ainsi que l'accord de plan de relance européen dépassent déjà les 10.000 milliards d'euros.

Bien que la réponse européenne soit déjà impressionnante, le FMI estime qu'il faudra sans doute en faire davantage en cas de détérioration des perspectives économiques.

"Les risques (...) restent clairement orientés à la baisse jusqu'au début de 2021 étant donné la deuxième vague épidémique en cours", a déclaré le FMI lors d'un examen régulier de l'économie de la zone euro.

"Avec la deuxième vague en cours, les politiques budgétaires nationales devront probablement apporter un vaste soutien plus longtemps que prévu".

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.