Algérie: Résolution du PE - La branche algérienne de la commission parlementaire conjointe Algérie-UE s'indigne

Patlement européen

Alger — Les membres de la branche algérienne de la commission parlementaire conjointe (Parlement algérien- Parlement européen) ont fustigé la résolution du Parlement européen concernant la situation des droits de l'homme en Algérie, a indiqué lundi un communiqué de l'Assemblée populaire nationale (APN).

Les membres de la branche algérienne de la commission parlementaire conjointe ont appelé le Parlement européen, à "débattre, plutôt, du respect des liberté et du rejet de la violence dans l'Union européenne, notamment avec la montée du racisme à l'encontre de la communauté musulmane et de la xénophobie, au lieu de s'ingérer de manière flagrante dans les affaires internes des pays", a précisé le communiqué.

Ils ont appelé également le Parlement de l'UE à examiner les déclarations dangereuses et provocatrices sur l'Islam, lesquelles constituent une atteinte au principe du vivre-ensemble dans des pays qui font l'apologie de la démocratie, de la liberté de croyance et de la justice", a ajouté le communiqué.

Les membres de la branche algérienne ont exprimé, par la même, leur disposition à discuter et dialoguer avec leurs homologues européens sur les questions importantes "de manière civilisée" soit à Strasbourg, à Bruxelles ou en Algérie.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.