Madagascar: Problème d'approvisionnement en eau dans le sud - La désalinisation de l'eau de mer en solution

Plusieurs communes dans la région Androy auront des systèmes de mini réseau avec des unités de désalinisation. Au total, trois cent quatre-vingt-et un systèmes seront à construire.

Créer des unités de désalinisation auprès de dix-huit communes, c'est le projet proposé par le ministère de l'Eau, de l'assainissement et de l'hygiène pour pallier le manque d'eau dans certaines zones dans le Sud. Il s'agit de la technique de désalinisation solaire par osmose inverse. Au total, quatre cent vingt-cinq fokontany en bénéficieront. « On peut voir que des zones côtières sont en difficulté alors qu'elles ont des potentiels inexploités. C'est le cas dans le triangle délimité par trois communes à savoir Jafaro, Ambondro et Tsihombe», expose Simon Randriatsiferana, secrétaire général du ministère de l'Eau, de l'hygiène et de l'assainissement (MEAH).

Dans le littoral Sud, l'eau souterraine est salée. C'est le cas dans le triangle délimité par ces trois communes. Ce ne sont pas seulement les nappes superficielles qui présentent une forte salinité, les nappes souterraines le sont également. Le système de désalinisation pourra rendre l'eau potable et propre à la consommation.

Des forages ont été effectués dans quelques parties, mais ils ont été laissés à l'abandon. « La solution que nous proposons est de mettre en place un forage puis un centre de traitement de désalinisation avec une pompe alimentée par le système solaire avec un mini-réseau composé de kiosques de distribution d'eau pour l'alimentation en eau humaine, un abreuvoir pour les petits ruminants et le tout avec des systèmes d'irrigations économiques », enchaîne le secrétaire général.

Post traitement

La méthode de la désalinisation par osmose inverse a été choisie. « Cette opération apporte de meilleurs résultats », ajoute le responsable. Un centre pourrait approvisionner quatre cents à six cent personnes. Son débit pourrait aller de 2 à 10m3 par seconde. Une autre opération devrait être effectuée pour rendre l'eau traitée potable et propre à la consommation. « Une opération de reminéralisation de l'eau dessalée est nécessaire afin de lui rendre les éléments nécessaires pour le corps humain », précise l'interlocuteur.

Applicable dans les zones côtières pour le Sud mais aussi dans la partie Ouest de la Grande île, ce projet tire sa source de plusieurs niveaux. « Nous sommes actuellement dans ce concept. Il ne faut pas oublier que la source du système de traitement de désalinisation peut être tirée à plusieurs niveaux. C'est le cas par exemple au niveau d'un biseau salé qui est une interface entre l'eau douce et l'eau salée », indique le responsable.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.