Sénégal: Rémunération dans le secteur moderne - La masse salariale est ressortie à 306,3 milliards de FCFA au 2eme trimestre 2020

A l'instar du nombre moyen d'employés, la rémunération dans le secteur moderne s'est repliée de 9,4% par rapport au deuxième trimestre 2019. L'information est donnée par l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) dans l'enquête sur l'emploi, la rémunération et les heures de travail (Eerh).

En effet, selon les résultats de l'enquête trimestrielle sur l'emploi, la rémunération et les heures de travail, la masse salariale est ressortie à 306,3 milliards de FCfa au deuxième trimestre 2020 contre 338,0 milliards de FCFA un an plutôt.

Cette évolution, explique l'Ansd, est consécutive à la baisse de la rémunération dans la quasi-totalité des sous-secteurs suite à la réduction de leurs nombres d'employés. Sur les deux premiers trimestres de 2020, la rémunération dans le secteur moderne s'est contractée de 5,2% par rapport à celle de la même période de 2019.

Dans la même dynamique, le nombre moyen d'heures travaillées par semaine s'est établi à 40,9 heures au deuxième trimestre 2020 contre 41,1 heures au même trimestre de l'année précédente, soit une diminution de 1,4%. Cette situation est imputable principalement à la réduction des heures moyennes hebdomadaires travaillées dans le secteur du commerce, de la construction, du transport et l'entreposage, de l'hébergement et la restauration, de l'information et de la communication ainsi que dans les activités spécialisées scientifique et techniques.

Cependant, dans le secteur de la santé, il est noté un redressement de 29,8% des heures hebdomadaires moyennes travaillées. Sur les six premiers mois de 2020, le nombre moyen d'heures travaillées par semaine a aussi régressé (-0,8%) relativement à celui de la période correspondante de 2019.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.