Madagascar: « Huit mesures pour vivre ensemble » - La slameuse malgache Beau en collaboration avec sept artistes étrangers

La slameuse malgache Beau posera ses huit mesures d'engagement.

Le racisme et la discrimination persistent toujours dans les différents pays. Les hommes de couleur, notamment les noirs, en sont les principales victimes. Cette triste réalité inspire bon nombre d'artistes. Certains élaborent des projets pour sensibiliser les jeunes. Le projet «Huit mesures pour vivre ensemble » est un des projets parmi tant d'autres.

Dans « Huit mesures pour vivre ensemble », chaque artiste écrit huit mesures et chante sa partie sur une même chanson dont la mélodie a été composée par Thibault. « Dans les huit mesures, on invite les gens à se donner la main, à dire non à la discrimination ou à toute incitation à la haine ou à la violence, car les noirs subissent beaucoup de discriminations encore ici. C'est une initiative d'un rappeur qui s'appelle Georgio, depuis la décapitation de l'enseignant Samuel Paty », a fait savoir l'un des organisateurs.

Beau, la slameuse malgache participera à ce projet. Tellement remplie de talents, elle est vite tombée dans le collimateur du réalisateur du projet. L'expérience de Beau était à sa faveur. Elle a été manager du collectif Art 2 la plume Tana pendant un an à Madagascar, Art 2 la plume Tana est composé de trois slameurs comoriens (Antoyui, Abdou et Ansoir) avec qui elle a fait le tour de Madagascar en 2018 et 2019. Mais elle a dû rejoindre son foyer en France, en étant obligée de quitter ses camarades et la Grande île. Cela ne les a pas empêchés de continuer à travailler ensemble. D'ailleurs, Beau a toujours fait partie du collectif. Beau accompagnera sept artistes de nationalités différentes qui participeront au projet tel que Georgios né à Kinshasa d'une mère congolaise et d'un père hellénique, Mister Thib né dans les Alpes d'origine Corse et savoyarde, skors16, originaire du Cap-Vert, Dawta d'origine réunionnaise, née en France, mais aussi Elvira, Licio, le Franco-marocain K.Raba et le Guadeloupéen PasKal.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.