Madagascar: Football / Ibrahim Amada - Deuxième du top but sur Bein Sports

En fin de contrat avec le club qatari de Al Khor, Ibrahim Amada a de fortes chances de rempiler pour la nouvelle saison; tant il a fait parler de lui au cours des qualifications des Coupes d'Afrique des Nations.

Après avoir été l'auteur du meilleur but de la CAN 2019 en Egypte, Amada a carrément fait mieux cette année avec ce missile contre la Côte d'Ivoire qui lui a valu la seconde place du top but sur Bein Sports.

Une belle carte de visite. Un exploit en fait car le classement concerne toutes les Coupes des Nations et outre l'Algérien Mahrez qui a gagné la première place, d'autres joueurs de renom figurent dans ce top 10 avec notamment l'Uruguayen Edinson Cavani ou le Chilien Arturo Vidal sans oublier cette tête piquée de l'Ivoirien Sébastien Haller au match aller contre les Barea.

Si ce n'est pas un exploit, cela ferait bien une belle carte de visite à même de lui offrir un grand club. Comme il se plaît bien au Qatar, ce ne serait pas un problème pour ce jeune homme de 30 ans qui a franchi toutes les étapes.

Une carrière tissée pas à pas dès son jeune âge. Ibrahim Amada a débuté très jeune à l'Académie Nationale des Sports à Ampefiloha avec déjà un réel talent. La politique de l'établissement de l'époque permettait d'ailleurs de former les jeunes talents avec un encadrement de premier choix pour ne citer que celui du regretté Mick Andrianasy en football.

Sans club. Un passage de courte durée car Titi Rasoanaivo qui est parti à la chasse des meilleurs jeunes, a réussi à le convaincre de rejoindre la formation de génération des moins de 13 ans.

Un apprentissage dans les règles avec effet immédiat car dans cette course aux pépites, l'Académie Jean Marc Guillou lui a aussi fait une offre par le biais de son antenne à Madagascar en l'occurrence l'Académie Ny Antsika.

Ibrahim Amada est ensuite parti en Algérie où il a tout de même galéré avant d'atterrir au Mouloudia d'Alger qui lui a permis de franchir un nouveau palier. Comme tout se sait et notamment dans le milieu du football musulman, Al Khor lui a offert un pont d'or. Depuis, il est devenu une pièce maîtresse du club qatari.

Comme il fallait renouveler son contrat, il a rejoint momentanément les rangs des joueurs sans club de Nicolas Dupuis. Ce qui justifie quelque peu son entrée tardive lors du match à Abidjan. Une grossière erreur car Ibrahim Amada a remis un peu d'ordre au milieu de terrain. C'est grâce à son travail défensif que les Barea ont pu limiter la casse au stade d'Edimpé et que tout compte fait, il aurait été mieux de le mettre dans le onze de départ.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.