Centrafrique: Dernier hommage à l'imam Kobine Layama, figure de la paix

En Centrafrique, le cardinal Dieudonné Nzapalainga a rendu un vibrant hommage à l'imam Kobine Layama, président du Conseil islamique supérieur de Centrafrique, décédé samedi au soir, à Bangui, à l'âge de 62 ans. Le cardinal centrafricain a salué celui qui a joué un rôle central dans la recherche de la paix aux côtés des responsables catholiques et protestants, il le compare à l'une des trois pierres d'un foyer traditionnel centrafricain et parle d'une perte immense pour la Centrafrique.

Aujourd'hui, il y a une pierre qui n'est pas là. Donc, il reste deux pierres et vous comprenez pourquoi nous sommes émus, pourquoi nous sommes dans la douleur parce qu'une part de nous-mêmes qui n'est pas là et nous sommes en train de souffrir. Voilà pourquoi, nous disons que ce moment est un moment douloureux. L'imam Kobine était un homme d'intégrité, un homme qui a su rassembler sa communauté, c'est un érudit mais qui avait une grande simplicité pour ne pas dire humilité.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.