Afrique Australe: Le Royaume-Uni apporte un soutien vital à 750 000 personnes dans huit pays d'Afrique australe touchés par le Covid-19

Aujourd'hui, le Royaume-Uni a annoncé 7 millions de livres sterling pour fournir des services essentiels et une aide alimentaire indispensables à près de 750 000 personnes, dont 14 000 foyers et près d'un demi-million de personnes qui ont été touchés par la pandémie COVID-19 en Afrique australe.

La région a été durement touchée par une sécheresse prolongée et la pandémie COVID-19 a encore aggravé la situation d'insécurité alimentaire - 18 millions de personnes en Afrique australe sont menacées par la faim pour le reste de l'année.

Les communautés du Lesotho, d'Eswatini, de Madagascar, de Namibie et d'Afrique du Sud touchées par la pandémie bénéficieront d'un fonds d'urgence de 6,5 millions de livres sterling qui - par l'intermédiaire de ses partenaires, l'UNICEF, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) - leur sera fourni :

  • des services d'eau, d'hygiène et d'assainissement à 184 000 personnes ;
  • une aide à la sécurité alimentaire pour près de 14 000 ménages et plus de 13 000 migrants;
  • des mesures de protection contre la violence fondée sur le genre, y compris des soins de santé mentale, pour 24 000 femmes et enfants, ainsi qu'un soutien à près d'un demi-million de personnes.

En outre, un nouveau fonds mis en place par le FinMark Trust, permettra de soulager les revenus de plus de 8 000 familles à Eswatini, au Lesotho, au Malawi, au Mozambique et au Zimbabwe, les plus touchées par la baisse des envois de fonds en provenance d'Afrique du Sud due aux effets négatifs de COVID-19.

De nombreuses familles à faible revenu de la région de l'Afrique australe dépendent des envois de fonds des membres de leur famille basés en Afrique du Sud. Selon les estimations, jusqu'à 3,7 millions de migrants des pays d'Afrique australe vivent en Afrique du Sud et envoient chaque année 21,9 milliards de rands (environ 1 milliard de livres sterling) aux membres de leur famille restés au pays. Une moyenne de 15 livres sterling par mois sera fournie aux familles touchées par la perte de revenus due aux envois de fonds, ce qui aidera les gens à répondre aux besoins immédiats comme la nourriture, le loyer et les frais de scolarité. Le Royaume-Uni ancre le fonds avec 500 000 livres sterling en deux tranches.

Financement britannique pour fournir une aide d'urgence aux communautés les plus touchées par l'impact de la sécheresse et de COVID-19 à Madagascar :

Services d'eau, d'hygiène et d'assainissement comprenant l'accès à l'eau potable pour 2 000 personnes, l'eau durable pour 5 000 autres, des kits WASH pour 15 000 foyers et des informations sur les services WASH.

75 000 parents seront formés au dépistage de la malnutrition aiguë chez leurs enfants et à leur orientation vers les sites de traitement dans 8 districts. Dans un district spécifique, 14 membres du personnel des centres de santé et 74 travailleurs communautaires seront formés aux pratiques d'alimentation et d'hygiène de la mère et de l'enfant afin de prévenir la malnutrition aiguë.

Protection sociale pour 2 500 foyers sous la forme d'une aide d'urgence en espèces (résistance à la sécheresse).

Services sur la prévention et la lutte contre la violence sur le genre et les enfants grâce à une campagne de changement de comportement et à l'accès à des réseaux de protection.

James Duddridge MP, Ministre britannique pour l'Afrique a déclaré:

« Pour de nombreuses communautés d'Afrique australe, la pandémie COVID-19 n'est pas seulement une urgence sanitaire - elle porte également atteinte aux moyens de subsistance et aggrave les pénuries alimentaires. Le soutien apporté par le RoyaumeUni aidera les familles en crise d'Afrique australe, dont beaucoup sont dirigées par des femmes, à améliorer l'accès aux informations et aux services de base de COVID19 et à protéger leurs moyens de subsistance.

« L'action du Royaume-Uni pour soutenir le flux des envois de fonds aidera les personnes les plus vulnérables aux retombées économiques de COVID-19 dans toute l'Afrique australe à accéder à l'argent nécessaire pour répondre à leurs besoins immédiats ».

Brendan Pearce, PDG de FinMark Trust, a déclaré:

« Les familles d'Afrique australe dépendent fortement des envois de fonds de leurs proches. Parmi ces familles, les retombées économiques de COVID-19 ont particulièrement touché les personnes vulnérables, en particulier les femmes et les enfants. Le Fonds d'aide aux envois de fonds COVID-19 en Afrique australe a été créé pour apporter un soutien indispensable à ces communautés. Nous travaillons en partenariat avec des prestataires de services financiers de toute la région pour nous assurer que cet argent parvienne à ceux qui en ont le plus besoin le plus rapidement possible ».

L'ambassade britannique à Antananarivo a déclaré :

« Le Royaume-Uni est fier de collaborer avec l'UNICEF pour aider les personnes touchées dans le sud de Madagascar à la fois par la sécheresse et les effets secondaires de COVID-19. Nous contribuons à hauteur de plus d'un million de livres sterling pour fournir de l'eau potable, des transferts monétaires d'urgence et des services de nutrition, et pour soutenir des initiatives visant à prévenir et à combattre la violence sur le genre et la violence contre les enfants ».

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.