Sénégal: AIBD - Doudou Kâ veut promouvoir le mode "fast-tract"

Diass (Mbour) — Le nouveau directeur général de l'Aéroport international Blaise Diagne (AIBD), Doudou Kâ, dit considérer sa nouvelle charge comme une "nomination de mission" et souhaite la placer sous le signe du mode "fast-track", la nouvelle méthode de travail du gouvernement, en vue d"'ajuster et accélérer" le développement de la métropole aéroportuaire de Diass.

S'exprimant lors de son installation lundi, il a déclaré que c'est son profil technique et son parcours professionnel qui imposent une telle posture, et a pris l'engagement de travailler pour mériter la confiance du chef de l'Etat, Macky Sall.

"J'entends ainsi œuvrer au renforcement des nombreux acquis légués par mon grand-frère, Abdoulaye Mbodj, mon prédécesseur émérite, un collègue que nous ingénieurs en génie-civil du Sénégal considérons comme une référence parmi nos anciens", a-t-il souligné.

A l'endroit de son prédécesseur, il a lancé : "Non seulement vous avez conduit avec succès l'achèvement de ce magnifique bijou, ce qui était loin d'être évident en 2012 et 2013, mais encore vous avez réussi (... ) à assurer le transfert des activités de l'aéroport international Léopold Senghor à l'AIBD, sans interruption aucune", a salué M. Kâ.

C'est une "performance inédite" et une "belle page" de l'histoire de l'aviation civile sénégalaise, a-t-il relevé

Le DG sortant a rappelé que le défi est celui de bâtir un aéro-city, un institut aux métiers aéroportuaires, un centre de maintenance aéronautique, entre autres choses qui demandent des "négociations féroces" en termes de partenariat public-privé, de finances". Il estime à cet égard que "Doudou Kâ est l'homme qu'il faut à la place qu'il faut".

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.