Cameroun: Résurgence de la pandémie - La mobilisation s'impose

Hier au cours du point de presse quotidien le Dr Linda Esso a appelé les populations à rester vigilants afin de freiner la courbe de transmission de la maladie qui croît dans certaines régions.

Au moment où certaines régions enregistrent des remontées du nombre de cas de Covid-19, le ministère de la Santé Publique invite à une remobilisation optimale des différents acteurs de la riposte ainsi que des populations. « La résurgence des poches de circulation du virus doit interpeller chaque Camerounais à reprendre la pratique des gestes barrières et d'en faire des réflexes de vie en communauté », rappelait encore le Dr Linda Esso, sous-directeur de la lutte contre les épidémies et les maladies au Minsanté. C'était hier au Centre des opérations des urgences de santé publique, au cours du point de presse quotidien sur la situation épidémiologique au Cameroun.

Dans l'urgence, les professionnels de la santé ont décidé de tout faire pour rompre la chaîne de contamination par la prise en charge adéquate des cas positifs, la recherche et le suivi de leurs contacts, la surveillance active en communauté et le dépistage massif des populations. « La stratégie de dépistage massif doit donc être déployée à son maximum afin de déceler le moindre cas positif dans l'ensemble de nos régions et appliquer la prise en charge diligente qui demeure gratuite », a souligné le Dr Esso.

Les collectivités territoriales décentralisées ont également été invitées à réactiver les dispositifs de lavage des mains dans leurs différentes circonscriptions et à veiller au besoin à leur approvisionnement en eau et savon. Par ailleurs, le Dr Esso a indiqué que les campagnes de sensibilisation sur l'importance du respect des mesures barrières dans un contexte de réémergence de la maladie doivent être menées. « Les opérateurs économiques doivent aussi s'inscrire dans cette dynamique de réinstauration des dispositifs favorisant la continuité du respect des mesures barrières édictées par l'OMS et le gouvernement au sein de leurs structures.

La pratique des gestes barrières redevient un impératif si nous ne voulons pas nous enliser dans une bataille interminable, avec le risque de pertes en vies humaines et de conséquences sanitaires et socio-économiques considérables qui en découleront », a-t-elle ajouté.

Pour le Minsanté, l'objectif commun de toute la population est de vaincre cette maladie, ce d'autant plus que des échéances importantes, notamment l'élection des Conseillers régionaux et le Championnat d'Afrique des Nations, sans occulter les fêtes de fin d'année approchent à grand pas.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.