Sénégal: Sortie de son premier album Solo«Ji Ligën» - El Maestro rend hommage aux femmes

1 Décembre 2020

Après son premier album en tant que membre du Groupe Free Concept en 2017 et ses deux chansons Save kids et Sama Pizza sorties en 2018 et 2019, le rappeur El Maestro vient de mettre sur le marché un album solo intitulé «Ji Li Gën» dédié aux femmes. L'album produit par Neegurap Music Group et sorti le 31 octobre dernier est composé de 13 titres. Il s'agit, entre autres, de «Yaye Boye Kaye» dédié à «nos mamans», de «Fipou na» où il chante une «histoire d'amour», de «Mariage» où il évoque la «vie festive des mariages en Afrique».

Dans sa nouvelle production, El Maestro rend aussi hommage à son père à travers le titre «Rip Papa», défend les albinos par la chanson «Je suis Albinos» et dénonce «la pédophilie, le viol, les violences liées au sexe» dans le morceau «Thiounga» chanté en duo avec le rappeur Nar P de Kaolack dont la vidéo est déjà sortie. «Je dédie l'album aux femmes. Je suis déjà en répétition pour jouer en live et je compte faire un concert à Diourbel. La fois dernière, j'ai participé à un concert intitulé Un autre monde est possible sur invitation de Didier Awadi où j'ai joué en live», a fait savoir le rappeur. A l'état civil Moustapha Diop, El Maestro le Kangham a vu le jour à Dakar en 1986.

Passionné de la musique depuis 1997, El Maestro a sorti son premier single en 2001 avec Kporal, un rappeur de Diourbel. Trois années plus tard plus précisément en 2005, il participe à une tournée de sensibilisation sur le Sida avec World vision (Vision Mondial) dans des villages situés dans les régions de Fatick, Patar et Ndiop.

L'année suivante, El Maestro intègre le Groupe Three Concept qu'il quittera pour former le Groupe Free Concept avec son ami frère Maag Daan en 2007. En 2010, le rappeur remporte le concours Nescafé African Revelation et représente le Sénégal au niveau panafricain. Il sort 3ème derrière le Nigeria et le Cameroun. A la suite de cette expérience, El Maestro intègre Ecole nationale des Beaux-arts pour mieux maitriser la musique.

Dans sa carrière musicale, le rappeur a aussi participé aux «cool sessions» organisées par le studio Sankara au Balajo. Parallèlement à la musique, El Maestro mène un autre combat très noble, celui de la protection de la petite enfance, ce qui lui a permis de se proclamer « Ambassadeur des enfants ». Il a intégré l'association PEN ATTITUDE pour participer socialement à la vie des enfants.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.