Cameroun: Institut des sports - La Confejes encourage Françoise Mbango

Abdoul Baki Abdoul Rachid, le directeur des programmes éducation physique et sport, a récemment visité cet établissement spécialisé.

L'Institut des sports et de l'éducation physique Françoise Mbango a reçu un invité de marque le 26 novembre dernier. Le directeur des programmes éducation physique et sport à la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (Confejes), Abdoul Baki Abdoul Rachid, s'y est rendu afin d'encourager la double médaillée d'or olympique au triple saut. Il était en séjour au Cameroun dans le cadre du colloque international organisé par le Conseil exécutif des jeux des personnes spéciales de l'Afrique francophone. « Je suis impressionné ! J'ai vu beaucoup de sportifs à plusieurs niveaux, qui ont plongé après leur carrière. Ce n'est pas réjouissant. On prépare l'athlète toute sa carrière. Le côté reconversion n'est pas pris en compte. Ils ont une triste fin », a-t-il indiqué de prime abord.

Sous la houlette de Françoise Mbango, assistée du staff académique de l'Institut, Abdoul Baki Abdoul Rachid a fait le tour du propriétaire et échangé avec les apprenants. « Ce n'est pas la compétition, mais la formation. Une belle reconversion ! Vous êtes bien impliquée, bien encadrée, je suis convaincu que l'Institut va grandir. C'est quelque chose à encourager. Vous le méritez pour ce que vous avez fait en portant haut le nom de votre pays », a-t-il poursuivi à l'endroit de la double médaillée d'or olympique. Tout en lui conseillant de se rapprocher du ministère des Sports et de l'Education physique, qui pourra contacter à son tour la Confejes. Et cette dernière se fera le plaisir d'accompagner le projet de Françoise Mbango. « J'ai exprimé un sentiment que vous avez pris en considération. J'ai vu votre réaction quand vous avez su que c'était moi. J'ai été marquée par votre spontanéité », a conclu, ravie, l'ancienne athlète.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.