Togo: Les interrogatoires se poursuivent

1 Décembre 2020

Brigitte Adjamagbo Johnson, coordonnatrice de la DMK (Dynamique Mgr Kpodzro, opposition) est aux mains de la justice depuis samedi.

Elle est interrogée pour 'atteinte à la sécurité intérieure de l'Etat'.

Ses avocats ont demandé mardi sa libération. Ils indiquent que leur cliente est épuisée.

'Cette enquête ne révèle aucun élément sérieux de nature à déstabiliser les institutions de la République contrairement', estime Me Darius Atsoo, président du conseil de la coordonnatrice de la DMK.

Mme Adjamagbo-Johnson se trouve dans les locaux du SCRIC (service central de recherches d'investigations criminelles).

Ce mouvement conteste les résultats de l'élection présidentielle du 22 février 2020.

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.