Sénégal: Le ministère de la Fonction publique forme son personnel à l'approche genre

Dakar — Le ministère de la Fonction publique et du Renouveau du secteur public annonce avoir entamé mardi un atelier de formation de son personnel à l'approche genre.

Mamadou Camara Fall, le directeur de cabinet de Mariama Sarr, la ministre chargée de la Fonction publique, a évoqué, dans une allocution transmise à l'APS, "la tâche majeure de donner aux agents les outils conceptuels et opératoires pour assurer l'effectivité du genre".

Selon M. Fall, c'est la deuxième session de formation du personnel de ce département ministériel à la prise en compte du genre dans son fonctionnement et ses activités, après celle d'octobre dernier.

Il signale que cette formation coïncide avec "les seize jours d'activisme sur les violences basées sur le genre", à l'initiative de l'Etat du Sénégal, des organisations de la société civile et du secteur privé.

Le ministère "est engagé à intégrer le genre dans ses mécanismes de construction d'une fonction publique performante, moteur d'une administration moderne, au service du bien-être de tous", a assuré Mamadou Camara Fall dans son allocution prononcée à l'ouverture de l'atelier.

"Les modules dispensés par les consultantes (... ) seront un réel moyen d'acquisition et de renforcement de vos connaissances", a dit M. Fall aux bénéficiaires de la formation.

"Je ne doute nullement de votre engagement à tirer profit d'une telle opportunité", a-t-il ajouté.

Il espère que les "connaissances" apprises "serviront à analyser (... ) les disparités et inégalités relevées" et à "développer (... ) des stratégies efficaces et pertinentes, afin que le ministère chargé de la Fonction publique (... ) puisse prendre en compte le genre dans l'ensemble de ses mécanismes de fonctionnement".

M. Fall dit s'attendre à ce que la formation dispensée au personnel du ministre puisse l'aider à instaurer "une culture (... ) d'égalité".

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.