Sénégal: Fatick - Le médecin-chef plaide l'ouverture de centres de transfusion sanguine à Gossas et Foundiougne

Fatick, 1 er déc (APS) - Le médecin-chef de région de Fatick, le docteur Habib Ndiaye, a plaidé, mardi, pour l'ouverture de centres de collecte et de transfusion sanguine à Gossas et à Foundiougne.

"Ces centres de collecte et de transfusion sanguine vont servir de services annexes aux blocs opératoires de Gossas et de Foundiougne", a expliqué le docteur Ndiaye.

Il s'entretenait avec des journalistes en marge d'un CRD portant sur la revue annuelle du 8ème programme de Santé entre le gouvernement du Sénégal et l'UNFPA pour la région de Fatick.

Le médecin-chef a indiqué que pour le district Sokone, le problème est déjà réglé. "Il y a un poste de transfusion sanguine alors que les districts sanitaires de Gossas et Foundiougne ont encore des dépôts de sang", a t-il dit.

"C'est pourquoi, nous devons transformer ces dépôts de sang, en banque de sang ou en centre de transfusion sanguine pour collecter et traiter le sang au niveau local", a-t-il préconisé,

Il a rapporté que Gossas et Foundiougne "continuent de dépendre de l'hôpital régional en termes d'approvisionnement de banque de sang".

Le médecin-chef a en outre invité à "donner" aux blocs opératoires de Gossas, Foundiougne et Sokone, "la plénitude de leur fonctionnement".

"C'est-à-dire de disposer de tous les équipements nécessaires à leur fonctionnement et à une bonne prise en charge des patients et

des services annexes", a-t-il expliqué.

Il faut, selon lui, "renforcer les capacités de nos trois blocs opératoires d'urgence de Gossas de Foundiougne, de Sokone en plus de l'hôpital régional pour les soins obstétricaux et néonataux".

Dans le domaine de la santé de la mère et de l'enfant, le docteur Ndiaye a rappelé que l'objectif pour la région, c'est d'arriver à avoir "moins" de décès maternels.

"En 2019, la région a enregistré 26 décès maternels et nous souhaitons avoir moins de décès, cette année", a-t-il souligné.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.