Congo-Brazzaville: Fonds bleu pour le Bassin du Congo - Adoption d'une feuille de route pour l'aboutissement du processus

La quatrième réunion du comité de pilotage de l'étude de préfiguration du Fonds bleu pour le Bassin du Congo s'est tenue le 1er décembre à Brazzaville par visioconférence.

Il est question au cours de cette rencontre d'apporter des contributions aux documents transmis par le consortium avant la validation par les ministres ; d'adopter une feuille de route pour l'accélération de l'opérationnalisation du Fonds bleu pour le Bassin du Congo.

La directrice du Centre de compétences en changements climatiques 4C Maroc, Rajae Chafil, a fait savoir que le Centre 4C Maroc était heureux d'apporter son soutien aux deux commissions mises en place à savoir la commission du Bassin du Congo et la commission climat du Sahel.

Il en est de même pour le commissaire chargé de l'environnement de la commission de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), Honoré Tabuna, a indiqué que l'appui de son institution à l'accélération de l'opérationnalisation du Fonds bleu pour le Bassin du Congo figurait parmi les priorités approuvées par les chefs d'Etat de la communauté.

Pour le représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Congo, Malaye Diop, le Fonds bleu pour le Bassin du Congo est un outil pour soutenir les pays dans la mise en œuvre de leurs engagements climatiques et leurs plans de relèvement post Covid-19.

« Le PNUD restera pour sa part disponible et réitère son engagement à accompagner cette dynamique positive en capitalisant sur ses avantages comparatifs, son réseau de partenaires et d'experts et ses expériences et connaissances dans le domaine du changement climatique et du développement durable », a-t-il déclaré.

A l'ouverture de la rencontre, la ministre du Tourisme et de l'Environnement, Arlette Soudan-Nonault, a précisé que le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo vise à mobiliser les ressources nécessaires, auprès des États, des contributeurs et investisseurs, en vue du financement de la mise en œuvre des programmes et projets concourant au développement durable et à la promotion de l'économie bleue.

Dès lors, est apparue la nécessité primordiale de le doter d'une gouvernance crédible. C'est ainsi que les pays membres ont décidé de réaliser une étude de préfiguration permettant d'élaborer un plan d'investissement et présenter un modèle de véhicule financier. La rédaction des termes de référence de cette étude débutée à Rabat au Maroc avec la tenue de la première réunion du comité ad hoc, s'est achevée à Brazzaville le 1er aout 2018.

Le Fonds bleu pour le Bassin du Congo est une initiative de la Fondation Brazzaville, annoncée par le chef de l'Etat congolais Denis Sassou N'Guesso lors de la COP 22 à Marrakech au Maroc. Il a été officiellement lancé en 2017 à Oyo en République du Congo.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.