Madagascar: Elevage - Le lait d'Antsirabe aux mains du projet « Fanoro »

Restructurer la filière lait. C'est en ce sens que le projet Fanoro a été lancé officiellement hier à Andranomanelatra. Fanoro ou « Fanatsarana ny ombivavy be ronono » vise une amélioration nette et considérable de la filière lait, tant en termes de qualité que de productivité. Fruit d'une collaboration entre les programmes nationaux d'entrepreneuriat Fihariana, Fifamanor et Socolait.

« Cet objectif sera atteint par une série d'appuis technique et financier offerte par les trois entités concernées par le projet. La partie technique sera assurée, d'un côté, par Fifamanor, branche du ministère de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche (MAEP), à travers le renforcement des stations d'insémination artificielle existantes, l'équipement des techniciens et la formation des éleveurs. D'un autre côté, Socolait s'assurera de l'accompagnement des éleveurs déjà sous contrats avec la société » explique Timothée Andriamamonjiarison, responsable de la chaîne de valeur du programme Fihariana.

L'expansion du projet sur les autres régions est déjà programmée dans un futur proche. Pour cette première étape, ce seront donc trois mille éleveurs indépendants et inclus dans des chaînes de valeur qui seront ciblés. Une production de six millions de litres est attendue de ces actions d'amélioration de la filière. La vision commune aux trois entités est d'appuyer l'amélioration des conditions de vie des éleveurs en assurant un approvisionnement continu de lait sur le marché national.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.