Madagascar: Air Madagascar - La compagnie redéploye ses ailes le temps des fêtes

Si le contrôle des frontières reste une compétence de chaque État, Madagascar s'efforce de se coordonner le plus possible sur la question des voyageurs à autoriser sur son sol.

A cet effet, le gouvernement vient d'autoriser la compagnie nationale à effectuer des vols de rapatriement « à titre impérieux » pour la période des fêtes. « Des vols spéciaux seront organisés en conformité avec les restrictions nationales et internationales imposées dans la gestion de la pandémie » annoncent les responsables de la compagnie Air Madagascar.

Ainsi, entre le 12 décembre prochain et le 19 janvier de l'année prochaine, un peu plus d'une dizaine de vols aller-retour seront programmés par la compagnie nationale en direction direct vers Paris ou encore via le hub d'Addis-Abeba. « Ces vols sont susceptibles de changement selon l'évolution de la situation de gestion de la crise tandis que les tarifs ne sont pas encore connus à l'avance », nous confie un responsable au sein de la compagnie.

Les voyages non essentiels vers ces destinations sont interdits depuis la mi-mars. Cette mesure doit être levée progressivement, en privilégiant les visiteurs venus des pays où la situation épidémiologique est similaire ou meilleure que celle du pays d'accueil. Un signe de réouverture graduel.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.