Sénégal: Projet BRT et libération effective des emprises des sections 4 à 9 - Les impactés déjà indemnisés à plus de 2000 milliards F CFA

2 Décembre 2020

Dans le cadre des travaux du projet BRT (Bus Rapid Transit), Alioune Badara Sambe préfet du département de Dakar, a procédé hier, mardi 1er décembre, à la libération effective des emprises des sections 4 à 9. A l'issue de cette opération, un point de presse a été organisé par le CETUD (Conseil exécutif des transports urbains de Dakar) au rond-point ONU, en face de l'Inspection d'académie (IA) de Dakar.

Alioune Badara Sambe, le préfet de Dakar a présidé hier, mardi 1er décembre 2020, les opérations de libération effective des emprises des sections 4 à 9 pour les travaux du projet Bus Rapid Transit (BRT).

Sont concernés : l'«Echangeur Aliou Sow - Collègue hyacinthe Thiandoum - Rond-point liberté 6 - Rond-point Boulangerie jaune -rue 10 prolongée - Rondpoint ONU - Place de la nation - Boulevard du Général De Gaulle - Rond-point RTS».

En ce qui concerne la libération des emprises ; Alioune Badara Sambe révèle que toutes les personnes éligibles à l'aménagement ont reçu leurs chèques de manière régulière, pour plus de 2000 milliards F CFA. «Le travail que nous sommes en train de faire aujourd'hui consiste à libérer les sections 4 à 9 du BRT. Vous avez remarqué que c'est des maisons, des immeubles qui ont fait l'objet de démolition, les arbres également feront l'objet de démolition parce qu'on ne peut pas mettre la route ailleurs. Mais ce projet étant important, il va intégrer l'aménagement paysager. Donc, nous avons lancé la libération des emprises aujourd'hui, après un long processus depuis le recensement des impenses.

Les personnes affectées par le projet, les travaux de conciliations, les paiements, les sommations, sauf erreur, véritablement toutes les personnes éligibles ont reçu leurs chèques comme vous l'avez constaté de manière régulière, pour plus de 2000 milliards F CFA. Donc, on va démarrer les travaux de libération des emprises juste après vous allez sentir un léger relâchement. Mais c'est parce que tout simplement avant de faire la route, il faudra dévoyer les réseaux et il y a beaucoup de réseaux : de téléphonie, d'eau, électrique, etc. ; régler le problème d'assainissement, avant qu'on ne puisse véritablement sentir le travail en termes de route», déclare M. le préfet Alioune Badara Sambe, soulignant que la section 10, c'est à partir de la RTS, avec Petersen, et il y aura une gare emblématique.

Le BRT, un projet structurant de l'Etat du Sénégal, est inscrit dans le cadre des projets phares du Plan Sénégal émergent (PSE). Le projet consiste à la réalisation d'une infrastructure BRT sur un linéaire de 18,3 km. Il concerne deux (2) départements, Guédiawaye et Dakar, 14 communes et deux (2) mairies de villes situées dans l'agglomération dakaroise.

Alioune Badara Sambe, revient sur les objectifs phares de ce projet et les innovations qu'ils ont apportées. «Le BRT est un projet qui vise à améliorer la mobilité urbaine dans l'agglomération de Dakar. Donc il vient en complément d'autres grands projets phares, dont le Train Express Régional (TER) sur la partie nord de la Presqu'île du Cap-Vert, permettant de relier Guédiawaye au terminus de Petersen au cœur de Dakar, sur un linéaire de 18 km.

Egalement comme objectif phare, c'est pouvoir transporter au moins 300 milles voyageurs sur ce corridorlà, avec des bus modernes, des bus qui vont circuler sur des voies dédiées ; c'est ça l'innovation ou la nouveauté. Parce que les voies du BRT sont des voies dédiées seulement à la circulation de ces bus-là. Il y aura des croisements, mais également un système permettant d'éviter des cisaillements. Ce qui fait que, en principe, les populations pourront quitter le terminus de Guédiawaye jusqu'à Petersen pour une maximale de 40 à 45 mn. Vous voyez donc qu'il s'agit d'un projet extrêmement important».

Toutefois, précise le préfet de Dakar, le BRT n'entravera pas le trafic routier sur son linéaire. «Mais en dehors de ce corridor-là, qui va être dédié au BRT, les voies classiques seront également reconstruites. Donc, sur certaines parties, vous verrez une très grande route avec 6 voire 8 voies. Les voies du BRT sur 4 voies mais également de part et d'autre les 2 autres voies permettant à la circulation classique de pouvoir se dérouler».

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.