Madagascar: Antsirabe - Un corps calciné retrouvé dans un bac à ordures

Découverte macabre à Antsirabe, dans le fokontany Mahazoarivo Avaratra. Un corps a été retrouvé calciné, à moitié carbonisé, dans un bac à ordure, hier. Les causes et les circonstances du drame sont, pour l'instant, inconnues.

Selon les premières constatations des forces de l'ordre, il s'agit d'un homme de 40 ans environ sans famille, et qui ramasse des ordures dans un bac à proximité du fokontany Mahazoarivo Avaratra. Une riveraine interrogée a raconté : «Il était infirme et ne pouvant pas se déplacer aisément. Il aurait été victime de son propre feu de réchaud, probablement saoul ». Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et les circonstances de cette calcination. Le bureau municipal d'hygiène de la commune urbaine d'Antsirabe a été alerté et la police nationale de Mahazoarivo saisit l'affaire. La dépouille du défunt est mise à la morgue en attendant sa famille et sera inhumée, le cas échéant.

Un autre incendie. Dans le courant de dimanche dernier, un incendie de cases a été déclaré à Anosy Rahindy, district de Marolambo. Un individu fortement soupçonné d'être à l'origine du feu, a fait l'objet de recherches des fokonolona dudit village. Ils ont procédé à la poursuite du présumé auteur. Il a été intercepté à Andranomanjaka dans le district de Nosy Varika. Le pyromane a tenté de s'opposer à son arrestation et un affrontement a eu lieu, altercation qui lui a valu des blessures graves.

Les éléments de la gendarmerie ont été sur place pour calmer les fokonolona et une enquête est ouverte. La descente des autorités locales sur place a fait ressortir le bilan ci-après : 211 cases incinérées y compris le bureau du fokontany et des marchés, 835 sinistrés et aucune perte de vie humaine ni blessé. Les dégâts sont évalués à 181.000..000 ariary.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.