Ile Maurice: Meurtre de la WPC Raghoo - Hyderkhan, Carman et Ah-Kang comparaissent en cour

2 Décembre 2020

La motion de remise en liberté conditionnelle de Hashimkhan Hyderkhan devait être débattue ce mercredi 2 décembre en cour de District de Port-Louis. Mais ses hommes de loi, Me Sanjeev Teeluckdharry, assisté d'Anoup Goodary, ont demandé un renvoi.

«Il y a un further statement qui doit être pris avec mon client ce vendredi. Ce sera sa version des faits finale qu'il donnera. C'est pour cela que nous avons demandé le renvoi des arguments pour la motion de liberté conditionnelle» a expliqué Me Teeluckdharry. Le suspect a été reconduit en cellule policière.

Pour rappel, Hashimkhan Hyderkhan avait été arrêté après le meurtre de la WPC Dimple Raghoo alors qu'elle participait à un exercice de controlled delivery le mardi 24 novembre dernier. C'est la voiture du suspect qui avait heurté la policière.

Placé en état d'arrestation, la maison de cet homme de 29 ans, avait été perquisitionnée et 6.5 grammes de cannabis, cachés dans du plastique et une somme de Rs 27 000 qui émanerait du trafic de drogue, ont été saisis chez lui à la rue d'Artois, Port-Louis. 3.5 grammes de réside de cannabis ont également été retrouvés chez ce 'salesman' de même que 40 graines de cannabis. La valeur marchande : Rs 11 500.

Traduit devant la justice, il fait face à trois accusations: possession de cannabis dans le but de revendre, culture de cannabis et «holding equipment for the purpose of using it for the unlawful production of cannabis».

Dylan Carman et Jordan Cliff Ah-Kang reconduits en cellule

Il a comparu en cour de Curepipe et fait face à une charge provisoire d'assassinat. Dylan Carman avait loué la voiture d'Hashimkhan Hyderkhan ce jour-là et c'est lui qui était au volant au moment du drame. La police a objecté à sa remise en liberté car le il risque de s'enfuir ou encore, il peut ingérer avec les témoins. De plus, la police estime qu'il doit être maintenu en détention pour sa propre sécurité.

Quant à Jordan Cliff Ah-Kang, il a comparu en cour de district de Port-Louis et la police a objecté à sa remise en liberté pour les mêmes raisons.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.