Cameroun: « Les Afriques » 2020 - Une Nigériane sacrée

Ayobami Adebayo a remporté la cinquième édition de ce prix littéraire avec son roman : « Reste avec moi ».

Le Prix « Les Afriques » demeure au Nigeria. Après Elnathan John, lauréat 2019 avec son roman « Né un mardi/Born on a Tuesday », c'est sa compatriote Ayòbámi Adébáyò avec « Reste avec moi/Stay With Me » traduit de l'anglais par Josette Chicheportiche, publié aux Editions Charleston, qui remporte la cinquième édition de ce prix littéraire. L'œuvre évoque principalement des thèmes autour du mariage, de la famille, des mentalités et des traditions patriarcales, de la stérilité, du deuil ainsi que de la solitude. Le couple Akin et Yedidje vit ou survit à son amour dans un Nigeria des années 80, secoué par des violences politiques et sociales. Ayobami Adebayo est née à Lagos en 1988, et puise ses ressources littéraires dans un fleuve de contes et de traditions orales. Elle écrit des nouvelles dès ses 9 ans.

Après des études en littérature anglaise à l'Université Obafemi Awolowo d'Ile-Ife au Nigeria, à 19 ans, elle croise le chemin de la jeune icône de la littérature africaine, Chimamanda Ngozi Adichie, à Lagos. Au cours d'un atelier, elle va s'abreuver à sa source, et décupler son intérêt pour les fictions. « Reste avec moi », son tout premier roman en sera le fruit, et s'intègre déjà à l'assertion : « coup d'essai, coup de maître ». Elle recevra sa distinction le 12 décembre prochain au cours d'une cérémonie en ligne.

Le Prix Les Afriques, créé en 2016 par le Cercle des amis des écrivains noirs engagés (CENE Littéraire) fondé par la Camerounaise Flore Agnès Nda Zoa, distingue un écrivain africain ou afrodescendant, auteur d'une fiction défendant une cause humaine, sociétale, idéologique, politique, culturelle, économique ou historique en lien avec l'Afrique ou sa diaspora. Il veut donner plus de visibilité aux auteurs du continent, tout en reconnaissant l'affirmation et l'humanisme de leurs œuvres.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.