Congo-Brazzaville: Pointe-Noire - Plus de vingt mille ménages en détresse sociale

Dans la capitale économique, le taux des ménages en détresse sociale est plus élevé que ceux des autres catégories devant bénéficier des allocations d'urgence covid-19.

La ministre des Affaires sociales et de l'Action humanitaire, Antoinette Dinga-Dzondo, a lancé les opérations de certification des ménages vulnérables et pauvres, bénéficiaires des allocations d'urgence. Dans le premier arrondissement, Lumumba, il y a 4143 ménages en détresse sociale ; à Mvoumvou ils sont 3344, à Tié-Tié 11751, à Loadjili 12518, le taux le plus élevé, tandis qu'à Ngoyo les ménages de cette catégorie sont chiffrés à 70400.

Le district de Tchiamba-Nzassi est également pris en compte avec un total de 2168 ménages en détresse sociale. « Il s'agit des ménages de premier groupe, c'est-à-dire ceux qui doivent recevoir l'allocation en priorité », a expliqué la directrice générale de la solidarité, Anastasie Ossangatsama. A côté des ménages en détresse sociale il y en a qui sont classés dans la catégorie pauvres et vulnérables, d'autres en contentieux, d'autres encore non éligibles...

S'adressant aux administrateurs maires de Pointe-Noire, la ministre Antoinette Dinga Dzondo a souligné que la certification est l'étape où le pire commence. « Il faut être davantage rigoureux à ce niveau considéré comme le dernier virage avant le paiement, car l'allocation doit parvenir aux vrais bénéficiaires », a-t-elle insisté en appelant ces derniers à l'impartialité, l'objectivité d'autant plus que les listes définitives des bénéficiaires seront établies après la certification pour être transférées aux agences de paiement.

Bien avant Pointe-Noire, l'opération a été lancée dans d'autres départements, notamment Brazzaville, le Pool, la Cuvette ouest, les Plateaux, le Niari, la Sangha, la Cuvette, la Lekoumou... La semaine dernière la certification a débuté à Madingou dans le département de la Bouenza. Là-bas, il y a 6067 dossiers reçus et traités dont 4176 en détresse sociale, 2045 vulnérables et pauvres, 286 non éligibles et 126 ayant été inscrits plus d'une fois. Après Pointe-Noire, la ministre des Affaires sociales et de l'Action humanitaire mettra le cap sur le Kouilou.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.