Congo-Kinshasa: Ituri - Les donateurs évaluent les conditions de vie des déplacés et communautés accueillantes

Selon le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR), une délégation de donateurs a effectué dernièrement une mission de terrain en Ituri pour palper du doigt les conditions de vie des personnes déplacées internes et des villages qui les accueillent.

La délégation était composée d'ambassadeurs et de diplomates de l'Allemagne, de la Belgique, du Canada, de l'Espagne, de la France, des Pays-Bas, de la Suède, de la Suisse, de l'Union européenne ainsi qu'un représentant du service de protection et d'opérations d'aide humanitaire de la Commission européenne (Echo). Cette mission de donateur s'est rendue dans les différents sites et villages où sont accueillis les déplacés.

La mission n'a pas été une partie de plaisir pour cette délégation qui a été confrontée aux difficultés d'accès dans certains sites. En dépit de ces difficultés, la délégation a accompli sa mission comme l'a déclaré Carlos Robles, ambassadeur d'Espagne en RDC. « Malgré les difficultés d'accès à certaines zones, que ce soit pour des raisons sécuritaires ou en raison du mauvais état des routes, nous avons pu nous rendre compte des défis majeurs auxquels font face les déplacés internes en termes d'abris, de santé ou encore d'éducation. Le rôle et l'engagement du HCR, des agences humanitaires et du gouvernement est important afin de pouvoir répondre aux besoins des déplacés et de la population hôte ». Au cours cette mission, la délégation a pu rencontrer des enfants, femmes et hommes déplacés, des membres de la communauté d'accueil ainsi que différents acteurs humanitaires présents sur le terrain.

selon les derniers chiffres du Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires, plus d'un million six cent mille personnes déplacées internes vivent actuellement dans la province de l'Ituri. « La hausse des violentes attaques menées contre les populations locales dans la province continue force ces personnes à fuir leurs foyers qui se retrouvent désormais dans des conditions de surpeuplement au sein des familles hôtes ou dans les sites de déplacés. D'autres dorment en plein air ou dans des centres collectifs comme des églises ou des écoles », a indiqué le HCR qui a, en outre, remercié ses différents donateurs pour leur soutien continu et nécessaire pour fournir cette aide vitale aux populations dans le besoin

Notons que le HCR et ses partenaires travaillent pour promouvoir la protection des personnes déplacées à l'intérieur du territoire, à fournir des articles de secours, à construire davantage d'abris pour les nouveaux déplacés, et à mettre en place des projets d'éducation et d'eau, hygiène et assainissement dans des villages accueillant des personnes déplacés internes, tout en renforçant la participation communautaire pour être à l'écoute et mieux répondre aux besoins des personnes concernées

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.