Cote d'Ivoire: Mécanisme CNDH/Partis politiques - Les deux parties échangent pour une meilleure protection des droits de l'homme

2 Décembre 2020

Tribune d'échanges entre le Conseil national des droits de l'homme (CNDH) et les partis politiques, le mécanisme CNDH/Partis politiques est également un cadre de renforcement de capacités.

Pour cette 5ème session qui s'est tenue le 1er décembre 2020, à Abidjan-IIPlateaux, les Valons, au siège Cndh, les échanges ont porté sur la situation des droits de l'homme dans le contexte électoral, les actions de médiation du Cndh pour apaiser la tension socio-politique et enfin des propositions pour une meilleure protection des droits de l'homme.

La présidente du Cndh, Namizata Sangaré a dressé un tableau des droits de l'homme. Et ce, conformément à son mandat de promotion et de protection des droits de l'homme en cette année électorale 2020.

Pour une coordination de ses actions relatives à la surveillance des droits de l'homme en période électorale un observatoire a été officiellement présenté le 11 juin 2020. Dans le cadre de sa composante sensibilisation, une mission conjointe (Chaire Unesco pour la culture de la paix) éclatée a été organisée du 10 au 18 juin 2020 dans trois chefs- lieux de régions.

Le Cndh a fait le point sur les personnes interpellées au cours de la période électorale et note que les droits de l'homme ont été mis à l'épreuve dans le contexte électoral.

Au cours des échanges, les partis politiques présents ont à l'unanimité invité tous les acteurs politiques au respect des textes en vigueur tout en proposant des formations à la démocratie pour les partis politiques et leurs militants afin de maintenir un climat de paix.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.