Afrique: Le pays prend acte "avec grand regret" de la résurgence de foyers de tension armée en Afrique

Alger — L'Algérie prend acte "avec grand regret" de la résurgence de foyers de tension armée en Afrique, ainsi que les tentatives récurrente d'occulter le rôle de l'Union africaine (UA) et de l'entraver dans l'acquittement des responsabilités qui lui incombent, a indiqué le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum.

"La situation au Sahara occidental, notamment les développements auxquels nous avons assisté récemment, est une source de grande inquiétude pour l'Algérie", a précisé M. Boukadoum dans son allocution à la 21e session extraordinaire du Conseil exécutif de l'UA.

Et d'ajouter: "outre les tentatives d'imposer la politique du fait accompli dans les territoires d'un membre fondateur de notre organisation, les violations enregistrées contre des civils dans la région d'El-Guerguerat ont posé de sérieux défis susceptibles de mettre en péril la paix et la sécurité dans toute la région".

"Face à ces graves développements, notre organisation continentale, qui a joué un rôle constructif dans l'élaboration et l'adoption du plan de règlement onusien, ne peut pas rester en marge", a soutenu le ministre des Affaires étrangères lors de cette réunion préparatoire des 13e et 14e sessions extraordinaires de la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine, appelant le Conseil africain de paix et de sécurité à assumer la responsabilité qui lui incombe, conformément au texte de son protocole d'institution, suite à l'échec total du mécanisme de la Troïka.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.