Cameroun: Lions Indomptables - Encore une affaire de prime non payée dans la tanière

2 Décembre 2020

On dirait qu'un sort a été jeté au sein des Lions indomptables du Cameroun.

A trop écouter le même refrain à chaque fois que le Onze national s'engage pour une compétition ou se prépare pour une rencontre cruciale, les joueurs et encadreurs n'ont d'autre choix que de courir après leur prime. Un sempiternel sujet qui revient hanter le Cameroun entier à chaque génération des Lions Indomptables du Cameroun.

Dans le cadre de la troisième et la quatrième journée des éliminatoires de la CAN prévue au Cameroun en janvier-février 2022, les lions indomptables du Cameroun avaient battu le Onze Mozambicain par un score de 4 buts contre 1 au Cameroun et 2 buts contre zéro à Maputo.

Comme une histoire à la camerounaise qui se répète, les Lions Indomptables n'ont pas jusqu'ici perçu leurs primes.

Le montant précis des primes à verser à chaque footballeur demeure flou ; de même que le sort réservé aux encadreurs que le gouvernement a souvent la fâcheuse habitude d'exclure de la liste des ayant-droits.

Interrogé ce jour par la rédaction de camer.be , un responsable de la Coordination des équipes nationales de football préfère s'emmurer dans un mutisme déconcertant, frappant du sceau de « chose interne », cette épineuse question qui commence de charrier de vives polémiques au sein de l'équipe nationale de football du Cameroun.

Sous couvert d'anonymat, un joueur de l'équipe nationale lui aussi nous a confié qu'il n'a toujours rien perçu en guise de prime après leurs deux dernières sorties et qu'il n'est pas seul dans cette situation.

La nouvelle étant remontée jusqu'au ministère des Sports et de l'éducation physique (Minsep), selon notre source, ordre a été donné en haut lieu, de trouver des voies et moyens pour régler dans les délais cette situation qui ne contribue qu'à ternir l'image du Cameroun ainsi qu'à remettre en lumière la gestion calamiteuse de notre sélection nationale.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.