Sénégal: Boulangerie - La réforme vise à juguler la concurrence déloyale (régional du commerce)

Kaolack — Le Commissaire aux enquêtes économiques et chef du service régional du commerce de Kaolack a affirmé que les réformes dans la boulangerie vise à juguler la concurrence déloyale dans le secteur.

"Il y a une certaine concurrence déloyale qu'il faut juguler et donc le problème est réglé avec la réforme", a dit M. Diaw dans un entretien avec la presse en marge d'un atelier sur les nouveaux textes régissant le secteur de la boulangerie.

"La vente du pain dans les boutiques est interdite dans la législation", a ajouté M. Diaw notant que cette vente se fera "exclusivement dans les surfaces bien aménagés".

Serigne Diaw a signalé qu'il "y a des kiosques qui sont là et bien entretenus, des kiosques standards qu'on doit mettre en place pour la vente du pain".

Selon lui, "les mis en cause seront sanctionnés sans état d'âme" et le ministère du Commerce comme les boulangers insistent la nécessité d'assainir ce secteur.

Amadou Gaye, président de la Fédération nationale des boulangers du Sénégal (FNBS), a rappelé que la réforme a été demandée par les professionnels de ce secteur.

Il se dit "très heureux" de constater que le ministère a accéléré les choses en prenant un décret d'application.

M. Gaye a salué "l'avance" de la région de Kaolack avec la mise en place d'un comité technique. "Ca suffit et le gouvernement a décidé d'accompagner les boulangeries et d'appuyer les consommateurs", a t-il dit.

Il a signalé que "les boulangeries doivent pouvoir se déclarer, déclarer leurs ouvriers, créer des contrats et assurer une bonne hygiène dans la distribution".

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.