Togo: Des jeunes gens bastonnés et embarqués

2 Décembre 2020

Hier nuit les forces de l'ordre ont sévi sur la rue Amémaka libla, notamment dans les parages de Bè Agodo-atimé et Bè Dangbuipé.

Aux environs de 23h, la scène a débuté près du cimetière familial de Bè Agodo-atimé avec l'arrivée des forces de l'ordre, qui sans avertissement ont commencé à fouetter les jeunes rassemblés auprès du prêt à porter de l'un des victimes, « j'étais à côté en train de profiter de la connexion wifi, soudain les araignées étaient arrivés en voiture, à ma grande surprise ils ont commencé à fouetter les amis, c'est là que j'ai pris la fuite », a déclaré un témoin et d'ajouter « caché dans un coin, j'ai vu les gendarmes les faire monter dans leur véhicule, ils étaient à peu près cinq personnes ».

Pour quel motif, les corps habillés ont-ils posé ces actes ? « Je me demandais si c'était pour le rassemblement ils ont posé ces actes, puisqu'ils ont répété la même scène au niveau de la forêt sacrée "Avéto" », a lâché le témoin.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.