Afrique: Atelier régional sur le journalisme sensible au genre, à partir de vendredi

Dakar — L'Institut Panos Afrique de l'Ouest (IPAO), de concert avec le Centre d'études des sciences et techniques de l'information (CESTI), organise un atelier régional des écoles de journalisme sur le journalisme sensible au genre, à partir de vendredi, à Dakar, annonce un communiqué.

Prévu pour deux jours, cet atelier s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet "Femmes : Occupez les Médias !", financé par le ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, selon le communiqué.

Il précise que l'objectif global de cet atelier "est de discuter, d'approuver le module Journalisme Sensible au Genre et d'engager les écoles de journalisme à l'intégrer dans leurs curricula de formation".

"En plus du Cesti, six autres (6) écoles de journalisme basées au Mali, Niger, Sénégal, Burkina Faso, Côte d'Ivoire sont attendues à cet atelier du fait qu'elles sont des références en matière de formation de journalistes dans leurs pays respectifs et au-delà", indique le communiqué.

Il cite l'Institut supérieur des techniques de la communication (ISTC-Côte d'Ivoire), l'Institut de formation aux techniques de l'information et de la communication (IFTIC-Niger), l'Ecole supérieure de journalisme et des sciences de la communication (ESJSC-Mali).

Il y a aussi l'Institut africain des médias (IAM-Côte d'Ivoire), l'Institut supérieur de la communication du Burkina Faso (ISCOM) ainsi que l'Ecole supérieure de journalisme et des métiers de l'internet et de la communication (E-JICOM-Sénégal).

"Ces écoles sont des centres de formation de référence en journalisme ouverts aux nouvelles tendances du journalisme. Elles développement un leadership dans le domaine de la formation", selon les organisateurs.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.