Sénégal: Elections CAF - Augustin Senghor n'est pas le suppléant d'Ahmad Ahmad

Augustin Senghor met les choses au clair. Il n'est pas le remplaçant d'Ahmad Ahmad. Ce dernier suspendu par la commission d'éthique de la FIFA pour une durée de 5 ans.

C'est l'information qui circulait. Sentant sa suspension venir, le président de la CAF aurait placé Senghor comme suppléant. Ceci a été démenti par le responsable de la Fédération Sénégalaise de Football. Et dit se présenter pour préserver les intérêts de l'instance continentale.

« Je ne suis pas un plan A, B ou C. Moi, je suis pro-CAF. Je remplis les critères pour être candidat et je l'ai été en parfaite intelligence avec Ahmad et certains de mes pairs. Je veux mettre mes compétences au service d'une Confédération qui a besoin de tous ses fils pour se relancer. J'ai onze ans d'expérience auprès de la FIFA et de la CAF (dont il est membre du comité exécutif, depuis 2018, et président de la commission juridique). Et si le président Ahmad a eu confiance en moi, c'est qu'il m'a trouvé des qualités pour redresser de l'intérieur ce qui pouvait l'être », a déclaré Augustin Senghor dans les colonnes de L'Equipe.

Les Elections à la CAF auront lieu le 12 mars 2021 à Rabat au Maroc.

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.