Madagascar: Environnement - L'USAID vient au secours des tortues

Des tortues marines

Une somme conséquente de 150 000 dollars est allouée par le gouvernement américain à travers l'Agence des États-Unis pour le développement International (USAID) et le programme d'assistance technique internationale du U.S, Department of Interior (DOI-ITAP). Ce financement permet au TSA ou Turtle Survival Alliance ( TSA) de s'occuper de vingt-quatre mille tortues récupérées et ce jusqu'à leur retour en toute sécurité dans leur milieu naturel.Le gouvernement américain apporte un appui essentiel à la Turtle Survival Alliance.

La subvention de 150 000 dollars permettra d'assurer la survie de plus de 24 000 tortues saisies. Outre la santé et les moyens de subsistance de la population malgache, la pandémie de Covid-19 met également en péril les milliers de tortues sérieusement menacées d'extinction, actuellement confiées aux bons soins de Turtle Survival Alliance (TSA). La TSA pensait être contrainte de relâcher prématurément des milliers de tortues en voie de disparition sous sa garde à Madagascar. Et ce à cause d'une baisse de 80% en matière de financement de ses plus fervents sympathisants (les zoos et les aquariums maintenant fermés en raison de la Covid-19).

Pays cible

La majeure partie des centres de TSA se trouve dans la région sud de Madagascar, où le braconnage des tortues est «fady» (tabou). Historiquement, ce fady a protégé les tortues, mais selon le Dr Randriamahazo, la tradition est en train de disparaître. « Avec cette subvention, nous appuyons Turtle Survival Alliance pour récupérer les tortues auprès des trafiquants d'animaux sauvages, les amener dans des centres de réadaptation, les rendre en bonne santé, les préparer à la réintroduction en milieu naturel, et finalement les relâcher dans des lieux soigneusement sélectionnés et sécurisés », déclare le Directeur Général de l'USAID, John Dunlop.TSA est leader mondial dans la conservation de tortues et compte actuellement plus de 24 000 tortues dans ses centres de réadaptation à Madagascar, dont quatre espèces sérieusement menacées.

Ces tortues sont endémiques de Madagascar et constituent un des attraits les plus prisés pour l'industrie éco touristique du pays. Malheureusemen t, leur valeur sur les marchés illicites en fait également une cible importante pour le trafic d'espèces sauvages national et international. TSA a pris un engagement audacieux zéro extinction de tortues au 21e siècle. Le Coordonnateur National de TSA Madagascar, Dr. Herilala Randriamahazo, explique: « Nous considérons comme une obligation sacrée de prendre soin de ces animaux et avons trop investi dans leur sauvetage et leur réadaptation pour les relâcher sans planification et acclimatation adéquates. » Ce nouveau partenariat permet à TSA de continuer à honorer son engagement à conserver les ressources naturelles uniques de Madagascar.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.