Madagascar: Monnaie - L'ariary remonte progressivement la pente

Regain de santé, depuis une semaine la monnaie nationale reprend des couleurs.

En règle générale, la dépréciation de l'ariary par rapport à l'ensemble des devises fortes relève fondamentalement du fait que notre balance des paiements est structurellement déficitaire, nécessitant l'achat de devise s étrangères pour être à l'équilibre. Ainsi, l'infime gain de point pour l'ariary depuis ces quelques jours affiche l'euro à quatre mille quatre cent quatre-vingt unités de la monnaie nationale tandis que le dollar équivaut à trois mille six cent quatre-vingt-dix-sept ariary alors que quelques semaines auparavant ce taux atteignait des pics vertigineux.

Par contre certains observateurs rappellent qu'il est plus prudent de se référer à des indicateurs d'envergure pour définir si oui ou non la monnaie nationale a effectivement remonté la pente pour être compétitive face aux monnaies de référence. Les tendances ponctuelles sur les quelques derniers jours sont ainsi à prendre avec des pincettes sur les interprétations en ce qui concerne le poids de l'ariary face au dollar et à l'euro sur le marché interbancaire de devises.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.