Madagascar: Société - Les personnes handicapées mises au ban

Les personnes en situation de handicap sont mises au ban de la société. Elles font appel à plus de considération sur tous les plans de la part des dirigeants.

Les personnes en situation se sentent marginalisées. Alors que les personnes en situation de handicap se confrontent chaque jour à la dure réalité comme le manque d'infrastructure adaptée ou l'oubli lors des distributions de vivres au profit des plus vulnérables et bien d'autres difficultés. « Il ne faut pas oublier que les personnes handicapées sont classées parmi les personnes en situation de vulnérabilité », indique Josoa Rafidiniantsoa, directeur exécutif de la Plateforme de la Fédération des Personnes en situation de Handicap ( PFPH).

Le manque d'infrastructure pèse sur le quotidien des personnes handicapées, selon les explications. Il s'agit par exemple de la question de l'accessibilité aux centres de soins en milieu urbain et en milieu rural. C'est le cas du manque de rampes spécialisées pour pouvoir circuler librement. Par ailleurs, les matériels et l'appareillage nécessaires aux personnes en situation de handicap restent coûteux, selon les explications. « Pour les personnes en déficience auditive ou malentendantes, l'appareillage est hors de prix. Même chose pour les cannes qui coûtent jusqu'à 120 000 ariary », enchaîne le responsable auprès du PFPH.

Proposition

Des lacunes et des vides juridiques sont constatés . La loi concernant les personnes handicapées date de l'année 1997 avec beaucoup de lacunes en termes de dispositions spécifiques. Un amendement s'impose en termes d'encadrement juridique de la situation des personnes en situation de handicap.

Le PFPH inscrit son effort dans ce sens pour pouvoir plaider en faveur de l'amélioration des conditions de vie des personnes en situation de handicap, mais également en faveur de la partie textuelle. Madagascar a ratifié des conventions, mais jusqu'à présent aucun décret d'application n'est sorti. Le PFPH prône également l'intégration de ces personnes au cœur du développement. « Ce qui est encore méconnu par bon nombre c'est l'idée que lorsque les personnes en situation de handicap sont aidées. Ils peuvent constituer un levier de développement, que ce soit au niveau local ou encore familial ».

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.