Cote d'Ivoire: Session parlementaire - 5 projets de loi adoptés en plénière

2 Décembre 2020

Les projets de loi examinés hier, à l'Assemblée nationale, ont été présentés par le Rapporteur général Dogoni Souleymane, membre de la Commission des affaires économiques et financières (Caef).

C'est sans difficulté que les députés ont adopté en plénière, hier, à l'Assemblée nationale, le projet de loi de finances portant budget de l'État pour l'année 2021 ; le projet de loi portant ratification de l'ordonnance n°2020-575 du 29 juillet 2020 portant prorogation du mandat de membres de la Haute autorité pour la bonne gouvernance autres que le président ; le projet de loi modifiant et complétant la loi n°2013-537 du 30 juillet 2013 portant organisation du système statistique national ; le projet de règlement pour l'année 2019 et le projet de loi rectificative portant budget de l'État pour l'année 2020.

Tous ces textes ont préalablement été approuvés par la Commission des affaires économiques et financières (Caef) de l'Assemblée nationale et présentés par le rapporteur général, Dogoni Souleymane.

Les projets de loi votés, notamment ceux relatifs à la loi rectificative portant budget de l'État pour l'année 2020 et à la loi de finances portant budget de l'État pour l'année 2021, témoignent de la vitalité de l'économie nationale.

En effet, malgré le ralentissement de l'activité économique nationale du fait de la pandémie de coronavirus, les modifications induites par le projet de loi rectificative portant budget de l'État pour l'année 2020 se traduisent par une hausse globale nette du budget de 354 377 554 978 FCfa, portant son niveau à 8 415 390 885 808 FCfa contre 8 061 013 330 FCfa initialement prévu.

De même, le projet de loi de finances portant budget de l'État pour l'année 2021 projette une forte croissance qui devrait s'établir à 6,5% en 2021 contre 1,8% en 2020. Tirant les conséquences des hypothèses optimistes qui le sous-tendent, le budget 2021 est en hausse de 4,2% par rapport à 2020 et s'équilibre en ressources et en charges à 8 398 915 101 508 FCfa.

Le budget 2021 table sur la progression de tous les secteurs d'activité. Le secteur secondaire progresserait de 9,7%, soutenu principalement par les Btp (+ 18,3%) ; le secteur primaire gagnerait 3,5%, tiré par l'agriculture vivrière et l'élevage (+4,5%) et le secteur tertiaire bénéficierait du dynamise du secteur secondaire pour afficher une valeur ajoutée en progression de 6,5%.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.