Egypte: Al-Sissi appelle les dirigeants libanais à préserver l'intérêt national de leur pays

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a confirmé l'importance du soutien de la communauté internationale au peuple libanais dans les circonstances difficiles que traverse le pays, il a appelé les dirigeants libanais à préserver l'intérêt national de leur pays, à régler leurs différends et à accélérer la formation d'un nouveau gouvernement indépendant.

Lors de son allocution par visioconférence à la deuxième conférence internationale du soutien au Liban co-présidée par Le président français Emmanuel Macron et le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, avec la participation des chefs d'État, des organisations internationales, des fonds multilatéraux, des ONG et des représentants de la société civile libanaise, le président Al-Sissi a dit que chaque libanais devrait constater le volume des défis qu'affronte son pays et n'épargnait aucun effort pour assumer ses responsabilités à cet égard.

Selon le porte-parole de la présidence de la République, Bassam Rady, le président Al-Sissi a souligné que cette conférence constituait un nouveau message de soutien des pays amis au Liban et confirmait leur volonté de travailler conjointement pour soutenir le Liban et son peuple et renforcer sa sécurité et sa stabilité pour que le Liban redevienne prospère.

L'Egypte, a ajouté le président Al-Sissi depuis les premières heures de l'explosion du port de Beyrouth, à accorder toute forme d'aides au Liban à travers un pont aérien et un autre maritime pour transporter les aides humanitaires et alimentaires au peuple libanais, l'hôpital de campagne égyptien à Beyrouth présentait quotidiennement ses services aux libanais et a accueilli depuis son inauguration plus de 80 cas.

Le président Al-Sissi a souligné également les aides alimentaires et médicales accordées par Al-Azhar et les églises égyptiennes au peuple libanais.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.