Sénégal: Décès de Madieng Khary Dieng - L'ancien ministre a été enterré mardi dernier à Touba

3 Décembre 2020

La Nation a tenu à rendre un hommage appuyé à l'ancien ministre de l'Intérieur, puis ministre des Forces armées, Madieng Khary Dieng, qui a été enterré, avant-hier, dans la ville sainte de Touba. C'était en présence de personnalités religieuses et politiques qui ont salué la mémoire d'un républicain hors pair.

C'est un flot de témoignages qui continue à déferler sur l'ancien ambassadeur du Sénégal en Gambie Madieng Khary Dieng, également ancien ministre de l'Intérieur, puis ministre des Forces armées sous le régime socialiste, décédé le vendredi 27 novembre dernier au Maroc. Les forces armées ont tenu à l'accompagner jusqu'à sa dernière demeure à Touba avec un jalonnement depuis la levée du corps à la mosquée de Dieuppeul.

L'homme qui a exercé les fonctions de préfet de Kaolack et Ziguinchor, de gouverneur du Cap-Vert et de directeur de la Sureté nationale laisse, pour ses proches, l'image d'un républicain hors pair et d'une grande discrétion.

L'ancien inspecteur général d'État est aussi présenté comme un fidèle collaborateur de l'ancien Chef de l'État Abdou Diouf qui a dépêché une forte délégation lors de ses funérailles. Madieng Khary Dieng entretenait des relations étroites avec le défunt Premier ministre Habib Thiam qui l'a dépeint, dans ses mémoires, « comme un excellent ministre de l'Intérieur ».

Il est également décrit comme un homme d'une grande générosité, mais rigoureux. Ses proches, amis et anciens collaborateurs ont loué, de nouveau, les qualités éminentes d'un fidèle serviteur de la Nation. Les témoignages ont aussi porté sur la dimension spirituelle d'un homme qui s'était distingué par sa piété et sa dévotion.

Selon un de ses neveux, Moustapha Lô, le défunt était un fervent talibé mouride qui maitrisait le Coran. « C'était un grand homme qui avait fait le choix de mener une vie paisible, dans la sobriété, depuis sa retraite. Il part avec des secrets d'État qu'il n'a jamais voulus révéler », confie-t-il. Et de souligner : « Ce n'est pas fortuit si le Khalife général des mourides a tenu à ce que sa mémoire soit honorée ».

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.