Sénégal: Disparition de Pape Bouba Diop - Macky Sall à l'accueil de la dépouille

3 Décembre 2020

Le Chef de l'Etat, Macky Sall, a pris la décision d'aller accueillir la dépouille de l'ancien international sénégalais, Pape Bouba Diop, décédé dimanche dernier en France.

Des sources dignes de foi, établies au Palais de République, informent que le Président Sall a tenu à être présent pour témoigner le «respect et la considération» que l'Etat a pour l'ancien joueur du Jaraaf de Dakar et ce qu'il a réalisé pour son pays. Selon les mêmes sources, l'Etat devrait prochainement immortalisé le Colosse de Rufisque en attribuant son nom à un édifice.

Auteur du premier but de la Coupe du monde asiatique organisée pour la première fois par le Japon et la Corée du Sud, en 2002, face à la France (ancien pays colonisateur), tout un symbole, Pape Bouba Diop avait aussi terminé meilleur buteur des Lions lors de ce Mondial. Le colosse sénégalais avait marqué d'une empreinte indélébile cette génération dorée de 2002.

Atteint de la Maladie de Charcot depuis plusieurs années, il allait finir par perdre son dernier match le 29 novembre. La maladie de Charcot, également appelée sclérose latérale amyotrophique (SLA) est une maladie neurodégénérative. Elle atteint progressivement les neurones et entraîne une faiblesse musculaire puis une paralysie.

L'espérance de vie des patients restent très courte. En anglais, elle est également appelée maladie de Lou Gehrig, en hommage à un célèbre joueur de baseball atteint par cette maladie. Le nom « Charcot » vient du neurologue français qui a décrit la maladie.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.