Sénégal: Secteur de l'élevage - Macky Sall demande la poursuite de l'exécution du plan national de développement

3 Décembre 2020

En conseil des ministres hier, mercredi 2 décembre, le Chef de l'Etat Macky Sall a demandé, au Ministre de l'Elevage et des Productions animales, de poursuivre l'exécution du Plan national de Développement de l'Elevage en mettant l'accent sur l'autonomisation du Sénégal en moutons, volaille, viande et lait et l'intensification des cultures fourragères.

Sur la place de l'élevage dans le « produire et consommer local », le Président de la République a rappelé au Gouvernement l'importance qu'il accorde au développement de l'élevage et des productions animales dans le Plan Sénégal Emergent (PSE). Il a magnifié, à ce sujet, en saisissant l'opportunité de la Journée nationale de l'élevage célébrée le 26 novembre 2020, la contribution des éleveurs et opérateurs du secteur à la sécurité alimentaire du Sénégal et à la richesse nationale.

Le Président de la République a informé par ailleurs le Conseil qu'il recevra, au courant décembre 2020, les représentants des organisations d'éleveurs et d'autres acteurs du secteur. Abordant le sujet relatif à l'amélioration durable de l'environnement des affaires pour asseoir l'attractivité du Sénégal et la relance de l'Economie, le Chef de l'Etat a exhorté le Gouvernement à assurer l'attractivité du Sénégal aux investissements directs étrangers (IDE), et l'attractivité des plateformes d'investissement et des services de proximité, mis en place avec le concours de APIX SA.

Pour finir, Macky Sall a invité le Gouvernement à finaliser les mesures restantes de la feuille de route du Doing business 2021, afin de permettre au Sénégal d'intégrer le TOP 100 des meilleures pratiques à l'horizon 2021.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.