Sénégal: Sédhiou / Suicide d'une vieille dame de 60 ans à Tognataba - T. Thialla se donne la mort par pendaison, le mystère plane toujours

3 Décembre 2020

Le silence habituel de la mi-journée du village de Tognataba, situé dans la commune rurale de Dioudoubou, a été déchiré par des cris de détresse hier, mercredi 2 décembre, suite à la découverte du corps sans vie de la vieille dame T. Thialla. La victime était âgée de 60 ans, dit-on, et s'était donné la mort par pendaison, selon les premiers éléments de l'enquête. Des sources généralement bien informées renseignent qu'elle souffrait d'une maladie, même si sa santé s'était beaucoup améliorée, précise la même source. Une enquête est ouverte pour déterminer les mobiles de ce drame.

C'est en effet la longue absence de la vieille dame qui a alerté ses proches qui l'ont perdue de vue depuis le matin de ce mercredi. Selon plusieurs témoignages recueillis auprès des parents, elle avait l'habitude de se promener après le petit-déjeuner avant de revenir se reposer à la maison. Mais, ce matin-là, la vieille dame, âgée de soixante (60) ans et mère de huit enfants, tous majeurs dont quatre filles, avait décidé de mettre fin à ses jours, sans le faire savoir. Une fois dans les broussailles, non loin des concessions, elle se servit de la corde qu'elle avait soigneusement dissimulée dans le pagne pour se pendre sur une branche d'un manguier, rapporte une source bien renseignée.

Le drame a lieu au village de Tognataba, dans la commune rurale de Dioudoubou, département de Goudomp, sur la rive gauche du fleuve Casamance. Et ce n'est qu'aux environs de 14 heures, toujours hier mercredi, que des paysans, de retour des champs, l'ont aperçu et informé le village. Pour l'heure, aucune précision n'est encore disponible sur les mobiles de cet acte. Cependant, une source qui préfère garder l'anonymat renseigne que la vieille dame était malade et était à la recherche inlassable de soins, surtout de la médecine traditionnelle.

La même source de préciser qu'elle se portait manifestement mieux et faisait elle-même ses besoins, sans assistance quelconque. Mais, avant-hier mardi, à son retour de Sindone (village de la commune d'Adéane, département de Ziguinchor), elle avait très peu échangé avec ses proches et mijotait ce projet de suicide auquel elle a joint l'acte par pendaison, affirme-t-on. Les gendarmes de la Brigade de Samine et les Sapeurs-pompiers de la 43e Compagnie d'incendie et de secours de Sédhiou se sont rendus sur les lieux pour les besoins de constat et d'enquête et sont repartis avec la dépouille en direction de Goudomp.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.